C’est CET endroit qui a considérablement accéléré la propagation du Coronavirus

Le coronavirus n’a jamais été aussi présent. Cela fait plusieurs semaines maintenant que le monde entier se bat face à cette propagation qui semble, malheureusement, hors de contrôle. Et aujourd’hui, une station de ski est pointée du doigt car elle aurait accéléré la propagation de ce virus.

Ischgl station ski coronavirus

>>> À lire aussi : Le nouveau Coronavirus serait bien plus résistant que prévu !

La station d’Ischgl pointée du doigt

Alors que le coronavirus touche aujourd’hui presque tous les pays du monde. Les autorités se demandent par quel biais il a pu rentrer dans le pays. En France, il semblerait qu’un rassemblement de personne à Mulhouse ait accéléré la propagation du virus puisque plusieurs personnes étaient infectées, mais sans le savoir.

Mais aujourd’hui, c’est une station de ski qui est mise à mal. La station d’Ischgl en Autriche pourrait être à l’origine de la propagation du virus. C’est en tout cas ce que rapporte France 24

>>> À lire aussi : Rihanna, Lady Gaga, Paul Pogba… Quand les stars se mobilisent contre le coronavirus

Des mesures sanitaires non-respectées

Les autorités autrichiennes viennent cette semaine d’annoncer l’ouverture d’une enquête pour déterminer si un cas de contamination au Coronavirus n’a pas été dissimulé dans la station de ski d’Ischgl. En effet, les autorités allemandes ont réussi à remonter la piste de la contamination de 300 personnes directement à Ischgl.

Il faut dire que selon plusieurs témoins, les règles d’hygiène ne sont pas les meilleures. Un jeune homme aurait contracté le virus, mais ne l’aurait pas dit. Un serveur dans un bar très connu de la station.

Ce pub aurait été un lieu idéal de la propagation sachant que les normes sanitaires n’étaient pas les meilleures. Les clients jouaient au beer-pong, idéal donc pour l’échange des salives. Et les serveurs utilisaient le même sifflet pour se frayer un chemin dans la foule.

>>> À lire aussi : Coronavirus : un pays refuse le confinement pour « sauver l’économie »

En savoir plus sur : - - -

Publié par FJ le 26 Mar 2020
0