Toni Musulin : ce nouveau rebondissement dans l’affaire du convoyeur de fonds qui avait dérobé 11,6 millions d’euros

C’était il y a près de dix ans, en novembre 2009. Convoyeur de fonds chez Loomis à Lyon, Toni Musulin, alors âgé de 39 ans, détournait son fourgon et disparaissait dans la nature avec son contenu, évalué à hauteur de 11,6 millions d’euros. Traqué sur tout le territoire, il se rend finalement à la police monégasque onze jours après le détournement. Les forces de l’ordre remettaient alors la main sur 9,1 millions d’euros dans un box-souterrain mais 2,5 millions restaient évaporés dans la nature. Condamné à cinq années de prison, l’auteur du casse le plus célèbre du XXIe siècle a toujours nié avoir gardé et caché la somme manquante. Discret depuis sa sortie de prison en 2013, Toni Musulin fait aujourd’hui reparler de lui dans une affaire intrigante à Londres.

Musulin

>>>À lire aussi : Les images surréalistes du braquage de la bijouterie Roosevelt Or à Paris

Toni Musulin arrêté à Londres avec 50 000 euros en liquide

Son histoire alimente tous les fantasmes. Comment Toni Musulin a-t-il pu dérober à lui seul 11,6 millions d’euros, sans armes, ni haine, ni violence, et conserver peut-être plus de 2,5 millions d’euros ? Ce casse romanesque aura inspiré le réalisateur Philippe Godeau en 2013 pour une adaptation cinématographique avec François Cluzet dans le rôle du convoyeur de fonds. S’il se fait très discret depuis sa sortie de prison, à l’exception d’une interview accordée à Paris Match en 2013, Toni Musulin a été arrêté et placé en garde à vue, mercredi à Londres, alors qu’il tentait de changer la somme de 50 000  euros en liquide dans un bureau de change.

Musulin Paris Match

Toni Musulin, en septembre 2013 pour Paris Match.

>>>À lire aussi : La Casa de papel : la bande-annonce de la saison 3 vient de sortir… avec une grande surprise

Une procédure pour « non-justification de ressources » ouverte par Scotland Yard

Selon les informations du Progrès, Toni Musulin aurait effectué « un premier change de 4000 livres sterling » affirmant qu’il allait revenir à nouveau pour changer 75 000 contre des espèces. Des propos qui ont attiré l’attention du bureau de change londonien. Interpellé par la police mercredi, il aurait expliqué que l’argent provenait de la vente d’une Ferrari. Scotland Yard a toutefois décidé d’ouvrir une procédure pour « non-justification de ressources » avant de relâcher Musulin. Les enquêteurs peuvent désormais confisquer l’argent pendant six mois, pour vérifier l’origine de cette somme. Pour rappel, les 2,5 millions d’euros manquants restent toujours introuvables.

>>>À lire aussi : Un homme entre dans une épicerie et ne s’en soucie même pas ! (vidéo)

En savoir plus sur :

Publié par Maxime le 27 Juin 2019
0