Un homme pense reconnaître sa jambe amputée sur un paquet de cigarettes mais ça ne colle pas !

Depuis 2011, l’État français mène une campagne de sensibilisation face aux dangers de la cigarette. Des paquets uniques, des images chocs, l’augmentation des prix… Derrière une démarche positive, se cache un vrai drame ! En effet, un sexagénaire albanais a retrouvé la photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes, vendus partout en Europe. Mais le problème c’est que cet habitant de Metz n’a jamais donné son accord et son amputation n’a strictement rien à voir avec le tabac.

>> À lire aussi : Oserez-vous attraper ce paquet de Mikado ?

« Fumer bouche vos artères »

Un Albanais, habitant à Metz, affirme avoir retrouvé la photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes. Celle-ci serait accompagnée de la phrase « Fumer bouche vos artères. » Pourtant ce sexagénaire n’a absolument jamais donné son autorisation quant à la diffusion du cliché d’après le Républicain Lorrain.

Selon son avocat, l’amputation de l’homme n’a aucun lien avec la consommation excessive de tabac. Celle-ci serait le résultat d’une fusillade survenue en Albanie en 1997. Alors qu’il achetait un paquet de cigarettes au Luxembourg, son fils s’est rapidement aperçu que la photo présentait de fortes similitudes avec le moignon de son père.

>> À lire aussi : Découvrez ce qu’il se passe dans votre corps lorsque vous arrêtez la cigarette ! 

La photo sur le paquet de cigarette était destinée à un hôpital

Alors qu’un sexagénaire a reconnu sa jambe amputée sur un paquet de cigarettes, il affirme ne jamais avoir donné son consentement pour la diffusion de cette photo. En effet, six semaines avec cette effroyable découverte, l’homme s’était rendu à l’hôpital de Legouest à Metz afin de voir s’il était possible d’être appareillé. Sur place, des photos de son moignon avaient alors été prises, puis il n’a plus jamais eu de nouvelles.

L’homme a alors décidé d’écrire à l’hôpital afin de savoir comment ces photos avaient pu se retrouver là. Il a également écrit à la Commission européenne en charge de la diffusion des images sur les paquets de cigarettes de l’Union européenne.

>> À lire aussi : Ces 10 footballeurs qui sont totalement accros à la cigarette 

Incohérences dans son témoignage

Alors que l’homme semble persuadé qu’il s’agit que sa jambe, des incohérences dans son témoignage viennent le contredire. Apparemment, la chronologie des faits serait invalide. D’après ce sexagénaire, les photos datent de 2018, alors que leur présence est obligatoire sur les paquets de cigarettes depuis 2016. D’après la Commission européenne, le choix des quarante-deux-images utilisées était arrêté dès 2014.

La directive, diffusée le 10 octobre 2014 comprend la « bibliothèque de mises en garde assorties d’images à appliquer sur les produits du tabac » . Et le cliché de l’homme unijambiste faisait déjà partie de la série. Cela rend donc impossible la version des faits du sexagénaire.

>> À lire aussi : Paquets neutres : peut-on vraiment se retrouver avec un pied pareil en fumant ? 

En savoir plus sur : - -

Publié par Emma le 19 Juil 2019
0