Un pauvre raton laveur se retrouve coincé dans un amas de débris, heureusement, il est tombé sur les bonnes personnes (vidéo)

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Aux États-Unis, un raton laveur s’est retrouvé coincé dans un amas de débris sur un chantier. Les images sont touchantes.

 

Les animaux se retrouvent souvent des des situations inconfortables, et ne parviennent pas à s’en sortir. Avec un peu de chance, ils tomberont sur les bonnes personnes qui n’hésiteront pas à prendre des risques pour les sauver. Aux États-Unis, des employés sont arrivés sur leur nouveau chantier. Tôt le matin, ils prennent un petit café en discutant du travail du jour. L’un d’eux dit alors qu’il faut « faire comme le client a dit, commencer par brûler ce gros tas de débris. »

 

Ils retrouvent un pauvre petit raton-laveur sous les débris

Pourtant, même si le client souhaite que cet amas de débris brûle, les employés du chantier ne sont pas vraiment d’accord avec lui. Quelques-uns décident d’aller jeter un oeil à ce gros tas, d’autres commencent même à jeter quelques débris. Soudain, un maçon tombe sur une surprise de taille : sous les débris, il y avait un pauvre petit raton laveur qui tentait tant bien que mal de s’extirper de cet amas. Dans la vidéo en haut de l’article, on comprend qu’il fallait faire vite, et les employés sont passés à la vitesse supérieure.

 

Les maçons tentent tant bien que mal de sauver l’animal

L’un des maçons explique : « quand j’ai enlevé le premier tas, j’ai vu le raton-laveur coincé. Alors on est passé à l’action. On a enlevé tous les arbres et les débris qu’il y avait autour de l’animal. Ensuite on a dû brosser la terre autour de lui. Il bougeait beaucoup, on avait peur qu’il se fasse mal. On lui a demandé de se calmer. Il était coincé jusqu’au bassin, difficile de l’extirper de là… Il a fallu aussi prendre des précautions pour ne pas le blesser avec tous nos outils. » Les employés du chantier sont-ils parvenus à sauver le pauvre raton-laveur ?

Un pauvre raton laveur coincé sous les débris

Publié par Charlotte Z. le 04 Avr 2018