Un tueur en série activement recherché dans les Côtes-d’Armor

Il en a tué une centaine. Autant de vies arrachées sans que personne ne comprenne pourquoi. Et pourtant, un seul et même mode opératoire qui laisse les gendarmes pantois. Une enquête a été ouverte pour retrouver ce tueur en série … de lapins

Un tueur en série qui fait peur

Depuis fin août, c’est un sale temps pour les lapins en Bretagne. Dans quatre communes des Côtes-d’Armor, les gendarmes recherchent activement l’auteur d’une « série d’actes de cruauté contre les lapins domestiques ».

 

Et si cette histoire peut sembler hallucinante, il faut savoir que ce tueur en série fait peur. La gendarmerie a posté un appel à témoins sur sa page Facebook :

 

« Depuis la fin du mois d’août, un individu s’introduit dans des propriétés privées du secteur de Minihi-Tréguier dans lesquelles sont installés des clapiers. Les cages sont ouvertes, puis les animaux sont froidement tués et laissés sur place. On déplore à ce jour 15 faits, une centaine d’animaux abattus, chez dix propriétaires différents. La gendarmerie a ouvert une enquête judiciaire et lance un appel à témoins. »

 

Le tueur en série sévit chez les personnes âgées

Le maire de la commune, Jean-Yves Fenvarc’h explique que « Nous sommes tous préoccupés, cela crée une certaine psychose sur le territoire. C’est très spécial ce qui se passe là. On n’a pas du tout l’idée de qui pourrait se faire l’auteur d’actes pareils ».

 

Ce que l’on sait, c’est que ce grand courageux qu’est le tueur, sévit toujours chez des personnes âgées : « Les victimes sont souvent des retraités qui ont un potager, des clapiers, des poules. C’est leur passion, leur dada qui est touché. C’est désolant. Je reste coi. Dès mars, on avait constaté que dans diverses maison, il y a déjà eu des tueries, et cela s’est amplifié ».

 

Pour le moment, les enquêteurs n’ont en mains que quelques indices. « Une personne portant un imperméable et coiffée d’un chapeau » a brièvement été surprise rodant dans un jardin … Avant de s’enfuir.

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Mélaine le 04 Nov 2018
0