Une collision impressionnante entre deux navires dans la Méditerranée (vidéo)

C’est une collision impressionnante qui s’est produite ce dimanche 7 octobre aux alentours de 7h30. En effet, un navire roulier et un porte-conteneurs, sont entrés en collision en pleine mer. Le choc a entraîné une brèche dans la coque d’un des deux bateaux provoquant le déversement de litres de fuel dans la Méditerranée.

 

 

Une impressionnante collision entre deux navires

Ce dimanche, une collision entre deux navires s’est produite au nord-ouest du cap Corse. À la mi-journée, la préfecture des Alpes Maritimes indique « des dégâts significatifs dus à la collision ont entraîné une brèche de plusieurs mètres dans la coque de CLS Virginia ». Ils confirment également qu’une « nappe est par ailleurs observée autour des deux navires, sa nature doit encore être confirmée ». 

 

Immédiatement, une équipe d’évaluation et d’intervention (CROSS) est acheminée par hélicoptère. Le but étant de pouvoir faire une première expertise sur place. Ce sont des équipes spécialement formées au milieu maritimes et pour ce type d’incident. Dimanche soir, la préfecture de Toulon déclare que « le ruban de pollution, du fuel de propulsion du navire, de 300 mètres de large, est à peu près stable ». 

 

collision-navires-mer-mediterrannee-pollution

Tweet relayant les informations de la préfecture des Alpes Maritimes

 

D’importants moyens déclenchés pour lutter contre la pollution

Selon une source proche de l’enquête, cette collision serait due en partie, à un excès de vitesse. En effet, le navire roulier qui trace sa route vers Gênes « allait peut-être trop vite par rapport à sa capacité de réaction ». Fort heureusement, il n’y a aucun blessé. Par ailleurs, l’AFP indique que le porte conteneur était vide. Le liquide ne provient donc pas d’une cargaison, mais « d’une des caisses de carburant  » du navire chypriote.

 

D’importants moyens sont mobilisés pour circonscrire la zone. Abeille Flandre (un remorqueur) a appareillé dimanche matin de Villefranche-sur-Mer (Alpes Maritimes). Le navire Jason (bâtiment d’assistance et de dépollution) a également appareillé depuis Toulon. L’Italie, quant à elle, propose son aide dans le cadre de l’accord « Ramogepol » (conclu entre la France, Monaco et l’Italie)  pour lutter contre les pollutions maritimes et accidentelles en Méditerranée. 

Publié par Claire le 09 Oct 2018
0