Une femme de 92 ans abat son fils à l’arme à feu pour éviter la maison de repos

 

Après six mois chez son fils, la retraitée était devenue difficile à supporter. Il a décidé de la mettre en maison de repos mais elle l’a très mal pris…

 

Une mère tue son fils…

Anna Mae Blessing vient d’Arizona. Cela faisait maintenant plus de six mois qu’elle vivait chez son fils de 72 ans, Thomas, et sa compagne de 57 ans. Le fils avait décidé qu’ils ne pouvaient plus vivre comme ça, c’était devenu trop compliqué. Il a annoncé à sa mère qu’il songeait à la placer en maison de repos. La nonantenaire n’étant pas d’accord avec les plans de son fils, a pris une tragique décision.

 

La vieille dame blessée qu’on veuille se débarrasser d’elle, a décidé de se débarrasser de lui, avant. Anna Blessing avait deux pistolets des années 70 cachés dans ses affaires dont le couple ignorait l’existence. Le 2 juillet dernier, au petit matin, la mère confronte Thomas au pied de son lit les deux pistolets dans sa robe de chambre. Elle lui tire dessus avec une des deux armes, atteignant alors sa mâchoire et son cou.

 

La suite d’un film d’horreur

 

Thomas Blessing était mort. L’arme qui a tué son propre fils lui a échappé, mais il lui restait la deuxième dans l’autre main. Elle a ensuite visé sur sa belle-fille, qui a réussi à lui arracher le vieux pistolet avant même qu’elle eut le temps d’appuyer sur la gâchette.  La femme de 57 ans s’est ensuite échappée de la maison pour appeler la police.

 

Lorsque la police est arrivée, la vieille dame était tranquillement assise sur une chaise longue. Les forces de l’ordre l’ont emmené lorsqu’elle répétait au cadavre de son fils « tu as pris ma vie, donc je te prend la tienne! ».

 

Selon sa déposition, elle avait prévu de se tuer juste après, elle pense aussi mériter la mort pour ce qu’elle a fait. Elle a plaidé coupable pour l’assassinat de son fils, sa caution s’élève à 500 00$.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Inès Arrom le 05 Juil 2018
0