Une grand-mère a fait subir l’impensable à son petit fils pendant 2 semaines…

En pleine crise du coronavirus, certaines personnes ont du mal à supporter les enfants. En France, certains parents ont même parfois appelé les services d’aide à l’enfance pour demander de l’aide. À Dallas, l’ambiance est tout autre … Une grand-mère a enfermé et attaché son petit-fils de 6 ans dans un cagibi, pendant deux semaines.

>> À lire aussi : Réouverture des restaurants : un designer a eu une idée de génie !

Un enfant de 6 ans enfermé et attaché dans un cagibi pour avoir volé …

Insolite et déconcertant. Alors que certains spécialistes ont rapidement tiré la sonnette d’alarme concernant les dangers du confinement sur les parents et les enfants, la France a rapidement réagit. Certains parents ont même décidé d’appeler eux-mêmes les services d’aide à l’enfance quand ces derniers n’en pouvaient plus. À Dallas, une grand-mère a fait l’impensable. Elle a attaché et enfermé son petit-fils dans un cagibi, pendant deux semaines, comme le rapporte The Sun. Âgée de 53 ans, Esmeralda Lira a voulu punir son petit-fils pour une raison totalement impensable. La femme a été arrêtée le 10 mai dernier, jour de la fête des mères aux Etats-Unis.

>> À lire aussi : Elle se filme en train de prendre une douche torride mais… c’est le drame (vidéo)

Puni pour avoir volé de la nourriture !

Voilà la punition du pauvre petit garçon pour avoir volé de la nourriture : enfermé et attaché dans un cagibi. Alertée par un voisin, la police est intervenue au domicile. La femme a d’abord menti aux policiers en annonçant que l’enfant été retourné chez sa mère. Mais un voisin est intervenu et a certifié que le petit garçon se trouvait toujours à l’intérieur. Et c’est finalement un enfant de 6 ans, totalement apeuré et attaché dans un cagibi, que la police a retrouvé. Lors de sa déposition, le mari d’Esmeralda a avoué que sa conjointe avait puni son petit-fils après que ce dernier ait volé de la nourriture.

Aujourd’hui sorti d’affaire, l’enfant n’a pas été hospitalisé. De leur côté, les grands-parents doivent répondre de leur acte devant la justice, et sont accusés de mise en danger de la vie de leur petit-fils. L’enquête est en cours.

>> À lire aussi : Covid-19 : à 113 ans, la «super centenaire» espagnole guérit du virus

Source : Closer 

Publié par Jessy le 16 Mai 2020
0