La Une poignante de L’Equipe pour dénoncer l’homophobie dans le sport

C’est un sujet malheureusement trop tabou dans le monde du sport. La question intimide, apeure, effraie la plupart des acteurs du sport qui préfèrent botter en touche pour mieux fuir le sujet. Très rares sont les sportifs à évoquer librement leur homosexualité aujourd’hui. Aucun footballeur encore en activité dans un championnat majeur n’ose faire son coming-out publiquement. Dans un numéro spécial à paraître samedi, L’Equipe magazine s’intéresse de près à la question de l’homosexualité dans le sport. La Une très puissante de la publication, sobrement légendée « Embrassez qui vous voudrez » , vise à combattre l’homophobie ambiante, encore trop présente dans le milieu du sport.

>>>À lire aussi : Pour Brie Larson (Captain Marvel), la communauté LGBT doit être représentée au plus vite dans un Marvel

L’homophobie ambiante dans le milieu du sport et du football

Pourquoi la question de l’homosexualité est-elle encore si tabou dans le sport de haut-niveau et plus particulièrement dans le football. Si d’anciens joueurs révèlent leur coming-out une fois leur carrière terminée comme Olivier Rouyer ou Thomas Hitzlsperger, aucun joueur en activité n’ose encore faire part de son homosexualité. « Dans un vestiaire, il y a beaucoup de testostérone, de chambrage, les douches collectives… C’est délicat mais c’est comme ça » regrette notamment l’international français Olivier Giroud qui expliquait en novembre dernier qu’il était « impossible d’afficher son homosexualité dans le football » . Le milieu footballistique est gangréné par l’homophobie. Des chants de supporters truffés d’insultes aux dérapages homophobes d’autres joueurs (Patrice Evra, Serge Aurier,…) en passant par les commentaires nauséabonds des réseaux sociaux, le climat n’incite guère les footballeurs à assumer leur homosexualité.

>>>À lire aussi : Selon Laurent Ruquier : « beaucoup » de footballeurs et d’acteurs n’osent pas dévoiler leur homosexualité

L’Equipe magazine consacre tout un numéro sur l’homophobie

Pourquoi le milieu du sport est-il gangréné par l’homophobie ? Pour répondre à cette question épineuse, L’Equipe magazine consacre tout son numéro aux figures homosexuelles de différentes disciplines. Pour illustrer cette édition spéciale, le magazine met en lumière Cédric Le Gallo, réalisateur du film Les Crevettes Pailletées sur l’équipe de water-polo gay du même nom, et son coéquipier Adrien Leongue, en train de s’embrasser dans la piscine, ballon en main. La Une poignante de la publication suscite énormément de réactions positives sur les réseaux sociaux. La Ministre des Sports Roxana Maracineanu applaudit la belle avancée en partageant le cliché sur son compte Twitter. « Plus de tabous, plus d’omerta dans le sport. On avance. Non à l’homophobie » Le community-manager du journal a toutefois dû gérer des commentaires moins élogieux, plus insultants et imbéciles sur le sujet. Preuve qu’il reste encore du travail à faire dans les mentalités.

>>>À lire aussi : Sextos, expériences homosexuelles et aveux, 10 faits étonnants sur l’infidélité

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 03 Mai 2019
0