La vidéo d’une interpellation à Bordeaux fait polémique et divise ! (Vidéo)

Alors que les différentes grèves semblent s’atténuer peu à peu, il y a un combat qui n’en finit pas. Une nouvelle manifestation des gilets jaunes a eu lieu un peu partout en France samedi dernier. À Bordeaux, un jeune homme a été violemment plaqué au sol par un policier, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Une séquence qui fait polémique, et divise les citoyens.

>> À lire aussi : Loana frappée par son ex-compagnon : la police intervient !

Une arrestation musclée et violente à Bordeaux

Sur la vidéo, les images sont choquantes. Alors que 29 personnes ont été placées en garde à vue lors de la manifestation des gilets jaunes à Bordeaux samedi dernier, une vidéo filmée par AB7 Média a très vite interpellé de nombreux internautes. Alors que plusieurs personnes, certainement des badauds, sont en ligne, les policiers s’approchent d’eux, comme pour en attraper un. Alors que le policier pointe un homme du doigt, un autre lui crie « À gauche, à gauche ! » . S’ensuit une scène de violence, où le policier tire un jeune homme, alors qu’un collègue de la BAC lui vient en aide en le plaquant violemment au sol.

Le premier agent des forces de l’ordre assène un puissant coup de pied dans les côtes du jeune homme, qui se retrouve très vite à terre. Alors que plusieurs citoyens s’approchent des policiers pour dénoncer cet acte de violence policière, un policier voit la caméra et ordonne à la journaliste de reculer, alors que le jeune homme est tiré au sol par des agents des forces de l’ordre. Une scène aux allures de guerre entre les manifestants et les autorités fait rage, alors qu’un autre manifestant se prend un coup de genou par un policier. Ces derniers finissent finalement par créer un blocus afin d’éviter d’autres affrontements.

Crédit : frederic Dugit

>> À lire aussi : La police arrête brutalement un autiste qui fait une crise d’épilepsie

Violences policières, événements précédant la séquence : la scène est-elle « tronquée » ?

Sur Twitter, les insultes fusent, notamment lorsque des enfants sont visibles sur la vidéo, et ont assisté à cette scène de violence. Des internautes remettent en cause la présence d’enfants, alors que d’autres dénoncent les violences policières. Pour le parquet et la police, la vidéo ne devrait cependant pas susciter autant d’émois, notamment car la séquence aurait été « tronquée des événements ayant précédé cette interpellation » selon les services du procureur de la République.

Selon Patrick Mairesse, le directeur départemental de la sécurité publique de la Gironde, le jeune homme interpellé serait un casseur, perçu quelques instants plus tôt en train de « jeter des pierres » sur les agents des forces de l’ordre. « Oui, il est interpellé au milieu de badauds, mais c’est lui qui s’est dissimulé au milieu d’eux pour éviter d’être interpellé » explique alors le chef de la sécurité publique.

>> À lire aussi : Christophe Dettinger : le « boxeur des Gilets jaunes » en garde à vue pour violences conjugales

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 11 Fév 2020
0