Les vidéos d’une des filles séquestrées dans la « Maison de l’horreur » qui postait des chansons sur YouTube

Il y a quelques semaines, le monde découvrait la « Maison de l’horreur ». La enfants Turpin vivaient séquestrés par leurs parents, dans leur maison de Perris, en Californie. C’est une des 13 enfants du couple qui a réussi à donner l’alerte en se sauvant. David et Louise Turpin plaident non coupables malgré les 40 chefs d’accusation qui pèsent contre eux. Les journalistes américains viennent de mettre la main sur des clips vidéo que tournait l’une des adolescentes dans sa chambre. Dans la vidéo ci-dessus, découvrez les chants qu’entonnait la jeune fille, alors gardée prisonnière depuis des années par ses parents. Elle avait réussi à publier ses vidéos sur YouTube, en utilisant un alias.

 

Elle postait des vidéos depuis la Maison de l’horreur

C’est la fille de 17 ans du couple (les prénoms des enfants n’ont jamais été révélés) qui a réussi à échapper de la vigilance de ses parents. C’est donc elle qui a donné l’alerte, en janvier dernier. Mais ce serait aussi elle qui a réussi à poster sur YouTube une dizaine de vidéos où elle chante. Elle se filmait depuis l’une des chambres, en train d’interpréter des compositions personnelles. Sur l’une des vidéos, on aperçoit une pile de vêtements sales au sol. On sait que la famille vivait recluse depuis des années, dans la crasse, et même dans les excréments.

 

Les enfants vivaient dans les excréments

Dans les vidéos, on voit aussi l’adolescente jouer avec deux petits bichons frisés. La plus récente des vidéos avait été postée à peine 7 jours avant que la police n’arrive. Les parents ont été arrêtés et sont en détention provisoire en attendant le début de leur procès, le 23 mars. À chacune de leurs apparitions, le public est écœuré par l’attitude des parents, David et Louise, qui ne semblent montrer aucun remord et apparaissent souriants et amoureux. Ils ont 40 charges à leur encontre, pour torture, séquestration, abus parental ou agressions de mineurs. Ils sont accusés d’avoir affamé, étranglé, battu et battu leurs 13 enfants, âgés de 2 à 29 ans.

 

David et Louise Turpin risquent la prison à perpétuité

Les vidéos de l’adolescente ne sont pas les seuls témoins de ce qu’il s’est passé dans cette maison pendant des années. La seule activité à laquelle ils avaient droit de temps en temps, est de tenir un journal intime. Eux aussi risquent de dévoiler de nombreux détails sordides sur leurs conditions de captivité. Certains des enfants restaient enchainés pendant des mois durant. Quand la police est arrivée, les plus jeunes ne savaient même pas ce qu’était la police. Certains souffrent de problèmes mentaux sévères dus à l’enfermement et un endoctrinement.

Dans la Maison de l'horreur, une fille de la famille Turpin postait des vidéos sur YouTube

Crédits : Good Morning America, Inside Edition, Reuters, Riverside County Sheriff’s Department

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 07 Mar 2018
0