Cette fille a été virée d’un bus à cause de sa tenue jugée trop légère, en pleine canicule

 

En pleine canicule Amanda, 19 ans, avait décidé de prendre le bus dans une tenue qu’elle pensait appropriée au vu de la chaleur qu’il faisait dehors. Elle portait un short et un top à bretelles, une tenue jugée trop légère pour le chauffeur qui lui a demandé de se rhabiller. Elle a eu une légère altercation avec le chauffeur et elle s’est fait « virer » du bus. Regardez la vidéo pour juger si sa tenue était appropriée ou choquante.

> À lire aussi : Dans ce supermarché, la tenue de cette jeune femme est jugée inappropriée ! Jugez par vous-même…

Le chauffeur de bus lui a refusé l’accès à cause de sa tenue

Amanda Hansson a pris un bus de la société Skånetrafiken à Malmö, la semaine dernière, sans imaginer ce qui allait lui arriver. Il faisait 27°C en Suède ce jour-là et Amanda portait une tenue qu’elle pensait appropriée compte tenu des températures. En montant dans le bus, elle a été confrontée au chauffeur qui lui a demandé de « se rhabiller ». « Quel genre de p**** de sexiste fait ça », aurait-elle répondu au chauffeur. Celui-ci n’a évidemment pas apprécié la manière dont elle a réagi et il a insisté qu’elle « devait se couvrir ». Selon lui, sa tenue vestimentaire était en désaccord avec le règlement intérieur de la société de transport.

> À lire aussi : Humiliée dans l’avion par les stewards, ils ont jugé sa tenue indécente

Furieuse, la jeune femme demande des explications et la compagnie présente ses excuses

En apprenant ce qui était arrivé à Amanda, un groupe féministe a fustigé la compagnie sur les réseaux sociaux. « Quel genre de chauffeur de bus s’octroie le droit de juger si des vêtements sont appropriés ou non ? », écrit Sara Mohammad, une féministe en colère. « J’espère qu’aucune femme n’acceptera ça. Que ce soit une remarque d’un chauffeur de bus, de son père, de sa mère, de son oncle ou de quiconque. C’est mon corps. Il m’appartient », a expliqué Amanda à la presse locale. Skånetrafiken a présenté ses excuses, reconnaissant que la tenue n’était pas en désaccord avec le règlement de la société… qui n’a d’ailleurs aucune règle concernant les vêtements des usagers. « Quelque chose de mal s’est produit. Bien sûr, les gens sont invités à monter dans bus et trains en short et en top. Je peux confirmer que le chauffeur n’a pas agi de la sorte pour des motifs religieux ni politiques », a expliqué Linus Eriksson, le directeur de la société.

> À lire aussi : À cause de ce décolleté jugé indécent, cette mère de famille a été expulsée d’un avion EasyJet ! (vidéo)

Crédits : Facebook/Amanda Hansson

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 03 Août 2019
 
0