« Vive la vulve » , la pub Nana qui choque les internautes et se fait signaler en masse au CSA (Vidéo)

La nouvelle publicité de Nana vient de faire son apparition sur nos écrans de télévision. Et la campagne publicitaire est loin de faire l’unanimité. Signalée en masse au CSA, la publicité ne plait pas à de nombreuses femmes. Découvrez ce spot publicitaire de Nana dans la vidéo ci-dessous.

« Vive la vulve » : une publicité pour toutes les femmes

Dans ce nouveau spot publicitaire, Nana fait l’éloge des vulves. Une pêche, un cupcake, un origami, un mollusque, un porte-monnaie, une papaye… Autant de métaphores imagées pour mettre en valeur une seule chose : le sexe féminin.

La campagne de Nana intitulée « Vive la vulve » frappe un grand coup et décide de représenter plus ou moins clairement l’attribut féminin. Nana crée aussi la surprise en intégrant du sang rouge, habituellement bleu dans ce genre de publicité.

Avant-gardiste et décomplexé, ce spot vante la beauté du sexe féminin sans retenue. Et cela fait du bien dans le paysage de l’audiovisuel, un poil coincé et conformiste.

 >>> À lire aussi : Polémique : une pub pour un tire-lait compare les femmes à des vaches laitières qu’il faut traire

400 plaintes ont été déposées au CSA

Toutefois, toutes les femmes n’ont pas perçu cette publicité d’un bon oeil. De nombreuses femmes se sont indignées et ont vivement réagi sur les réseaux sociaux.

Les messages ont massivement afflué, certains mentionnant même le CSA. Des femmes trouvent ce spot choquant, indécent, sale ou honteux. Quelques internautes vont même juste qu’à le qualifier d’insulte à la féminité de la femme.

La marque justifie sa publicité sur son site internet : « Chez Nana, nous pensons que chaque vulve est unique, et que les différences doivent être célébrées. Des poils pubiens à la taille des lèvres, nous voulons que vous soyez fières de ce que vous avez. Après tout, la honte et la gêne vis-à-vis de cette petite (mais incroyable) partie de notre corps peuvent avoir un impact très négatif sur la confiance en soi. »

Selon La Provence, plus de 400 plaintes ont été déposées au CSA. Malgré les explications de la marque, le spot est jugé osé et choquant et ne convainc pas tout de monde.

>>> À lire aussi :  Une comédienne est catapultée par erreur lors du tournage d’une pub

En savoir plus sur : - - -

Publié par Manon le 10 Oct 2019
0