WhatsApp infectée par un logiciel espion, une mise à jour nécessaire pour les utilisateurs

WhatsApp a été victime d’une faille de sécurité et a été infectée par un logiciel espion d’une société israélienne, selon le site actu.fr. Une mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de l’application.

>> À lire aussi : Astuce pour supprimer définitivement un message sur Facebook Messenger

WhatsApp victime d’une faille de sécurité

L’application WhatsApp, utilisée par environ 1,5 milliard de personnes, a été victime d’une infiltration dans son système d’un logiciel espion. La filiale de Facebook, réputée pour sa bonne sécurité, a admis ce mardi qu’une faille de sécurité et un logiciel espion israélien avait infecté l’application. Des pirates informatiques ont inséré ce logiciel malveillant en appelant les utilisateurs de WhatsApp. Très vite, WhatsApp a informé le régulateur irlandais d’une faille dans leurs systèmes, et a prévenu des organisations non-gouvernementales et les autorités américaines des faits. Mais aucun chiffre n’a été communiqué sur le nombre de personnes concernées par le logiciel espion. WhatsApp a découvert l’attaque, qui a attaqué les smartphones Android et Iphone Apple début mai. « Cette vulnérabilité est majeure puisqu’elle permet une prise de contrôle totale de l’équipement sous-jacent » explique le secrétaire général du Club de la sécurité de l’information français, Loïc Guézo.

>> À lire aussi : Des trottinettes Lime piratées hurlent des insanités en pleine rue !

Un mise à jour de WhatsApp s’impose

Face à la menace, l’application a trouvé les mesures adéquates, et propose une mise à jour de WhatsApp qu’il est nécessaire de faire. « Il faut imaginer qu’on peut utiliser toutes les ressources de votre téléphone sans témoin d’activité de type voyant rouge » explique Loïc Guézo. On suppose que les auteurs de l’attaque ont eu accès au contenu des téléphones, pouvant écouter les usagers et voir l’environnement dans lequel ils vivent, sans qu’ils ne s’en rendent compte. Ils ont pu également avoir accès aux contacts, messages et photos des propriétaires. Dans un communiqué envoyé à l’AFP, WhatsApp propose aux utilisateurs de l’application de « télécharger la dernière version de notre application, et à mettre régulièrement à jour celle du système d’exploitation de leur téléphone » .

WhatsApp est devenu une filiale de Facebook en 2014, qui l’a racheté pour 22 milliards de dollars. Cette application a construit sa réputation autour de la promesse d’être en sécurité et protéger : « vos messages et appels sont protégés par le chiffrement de bout en bout, ce qui signifie que ni WhatsApp ni des tierces parties ne peuvent les lire ou les écouter » .

>> À lire aussi : Une faille dans les iPhone permet d’écouter ses contacts à distance

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 16 Mai 2019
 
0