Une famille découvre un alligator au fond de sa piscine… (vidéo)

Un alligator dans la piscine

La présence d’alligators en Floride est quelque chose d’assez banal. Et pour cause, l’extrême-sud de cet État américain se trouve être une zone marécageuse. En clair, l’endroit idéal pour les alligators et les crocodiles. Ces animaux sont connus pour se déplacer souvent. Ce qui peut donner lieu à des situations plutôt embarrassantes chez les habitants de la région. Comme retrouver un alligator dans sa piscine en se réveillant un matin. Pas cool. Et c’est exactement ce qui est arrivé à une famille du comté de Sarasota. L’alligator en question était bien plus grand que les spécimens que l’on trouve habituellement dans cette région. 3m40 contre environ 2 mètres en moyenne.

alligator

Une taille inhabituelle

L’intervention d’un spécialiste a donc été requise pour aider l’animal à sortir de la piscine. Le shérif du comté a publié les images de cet incroyable sauvetage sur Facebook. Et les internautes n’ont pas manqué d’y réagir. L’anecdote a pris une telle ampleur qu’une vidéo de l’alligator en train de nager dans la piscine a même été postée peu de temps après. Quoi qu’il en soit, celui-ci a pu être évacué de la piscine de cette famille et relâché en pleine nature. Le shérif a précisé que la présence d’alligator était tout à fait normale. Mais que la taille de l’animal était plutôt inhabituelle.

 

Un alligator de 350 kg sur un terrain de golf

L’alligator avait d’ailleurs réussi à s’introduire dans le jardin de cette petite famille en transperçant une porte moustiquaire. Une anecdote qui n’est pas sans nous rappeler celle d’un alligator qui s’était invité sur le parcours de golf Buffalo Creek à Palmetto, en Floride. L’animal mesurait tout de même 4.50 mètres pour un poids de 350 kilos. Ce qui est énorme. C’est d’ailleurs l’un des plus gros spécimens jamais observé dans cette région marécageuse des États-Unis. Et pour découvrir la tête qu’il avait, c’est par ICI.

Crédit photo / photo à la une : @SarasotaSheriff

En savoir plus sur : - -

Publié par Charlene le 02 Avr 2018
 
0