Qu’est-ce donc cet animal effrayant ? Personne ne sait si c’est un gorille ou un corbeau !

Keitaro Simpson est un utilisateur de Twitter qui vient de poster une vidéo très étrange. Vous allez vous demander comment on peut en arriver à se poser cette question, mais que voyez-vous dans cette vidéo ? Un gorille ou un corbeau ? On est d’accord, de prime abord ça semble impossible de confondre les deux… et pourtant ! Regardez la vidéo de cet animal, mi-singe mi-oiseau.

> À lire aussi : Qu’est-ce donc cet animal étrange et gélatineux découvert dans un parc ? (vidéo)

Un corbeau à l’allure de gorille surprend sur Twitter

Ce court extrait vidéo a été publié sur Twitter par Keitaro Simpson. Le jeune homme a filmé cette scène à Nagoya, au Japon. Il s’est empressé de sortir son téléphone de sa poche et de filmer en direction de ce corbeau qui venait d’adopter une posture étrange juste devant lui. Pour ne pas l’effrayer, il reste à distance et se contente de zoomer sur lui. Comme un gorille qui s’appuierait sur ses pattes avant, le corbeau est perché, non pas sur ses pattes, mais sur ses ailes arquées.

> À lire aussi : Un poisson à tête d’oiseau intrigue beaucoup ! Quelle est cette nouvelle espèce hybride ?

Les spécialistes sont partagés dans leurs explications

Un chercheur de l’université de Washington a été appelé par la presse pour qu’il donne sa théorie sur ces images, mais il a eu du mal à trouver une théorie qui tienne la route. Sur Twitter, Kaeli Swift, un autre expert en corvidés a indiqué qu’il s’agissait précisément d’un corbeau à gros bec, une espèce que l’on retrouve en Asie. Selon les experts, il pourrait s’agir d’une sorte de posture adoptée lorsqu’il souhaite prendre le soleil, pour sécher ses plumes ou pour réguler sa température. Exposer ses plumes au soleil permet aux oiseaux d’éliminer les bactéries et autres nuisibles. C’est probablement l’angle de vue qui crée également une illusion d’optique car on ne voit pas ses pattes. À moins qu’il n’ait plus de pattes ? C’est ce que pense un autre expert. Il a indiqué qu’il pouvait s’agir d’un spécimen qui avait perdu ses pattes et dans ce cas, il pouvait adopter des postures étranges pour se déplacer.

> À lire aussi : On l’appelle le « chien-ours » car on n’arrive pas à déterminer son espèce hybride

Crédits : Twitter/keita_simson

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 30 Juin 2019
0