Requin : un homme perd la vie après avoir été attaqué par un squale !

L’Australie est actuellement en proie à des attaques de requins sans précédent ! Et ce lundi, c’est un nouveau drame qui se produit dans l’archipel des Whitsundays, au large du Queensland.

Australie : cap sur l’une des destinations les plus prisées par les requins

Au large de la côte du Queensland, entre Bowen et Mackay, les îles des Whitsundays sont de véritable paradis sur terre. Un océan turquoise et des plages de sable blanc en font l’une des destinations incontournables du tourisme australien avec près de 700 000 mille visiteurs par an.

 

Mais depuis peu, les autorités commencent à se demander si cette destination paradisiaque n’est pas en train de se transformer en garde-manger géant pour requin. En témoigne une nouvelle attaque de squale ce lundi sur un homme de 33 ans. Mortellement blessé aux jambes et au bras, il décède à l’hôpital quelques heures plus tard.

 

attaque-requin-australie-

Au large de la côte du Queensland, entre Bowen et Mackay, les îles des Whitsundays sont de véritable paradis sur terre

 

De nouvelles technologies pour surveiller les requins

Et les autorités commencent sérieusement à s’inquiéter. En effet, c’est la troisième attaque de requin de ce genre et dans cette zone depuis la rentrée. En septembre, il s’agissait d’une fillette de 12 ans et d’une femme de 46 ans, grièvement blessées à seulement 24 heures d’intervalle. Alors pour éviter qu’un autre drame ne se produise, plusieurs requins de grande taille avaient été abattus dans la foulée.

 

Malheureusement sans succès, puisqu’un homme est encore tombé sous les coups de la morsure du prédateur marin. Et le débat bat son plein ! Faut-il continuer d’abattre les squales ou s’orienter vers des dispositifs plus innovants ? Évidemment, les biologistes sont contre l’extermination de ces monstres marins qui, de plus, ne limiterait en rien les attaques. Alors les autorités décident de se tourner vers les nouvelles technologies. Par exemple, en Nouvelle-Galles du Sud, la surveillance par drone du littoral est expérimentée. Par ailleurs, les chercheurs travaillent actuellement sur des dispositifs aquatiques intelligents qui permettraient d’alerter les autorités sur la présence de requins.

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 06 Nov 2018
0