Un avocat américain force un raton laveur à sauter par-dessus bord de son bateau, à 32 km du rivage

Publié par Nicolas F le 19 Mai 2019

 

Thomas Cope, un jeune avocat prometteur, qui travaille dans un bureau réputé de Floride, a commis un acte de cruauté qu’il risque de longtemps regretter. En balade sur son bateau, au large de Clearwater, il découvre qu’un raton laveur a embarqué avec lui. Déjà à plus d’une trentaine de kilomètres de la plage, il force le rongeur effrayé à sauter par-dessus bord. Le problème pour Thomas, est qu’il s’est filmé en train de faire fuir le raton laveur, sûrement très fier de jeter un animal à la mer. La vidéo a vite fait le buzz sur les réseaux sociaux et il risque d’être attaqué en justice pour maltraitance animale. Regardez la vidéo pour voir ce qu’a fait subir l’avocat à ce pauvre animal apeuré.

> À lire aussi : Un raton laveur fait un câlin à un chat, qui n’a pas l’air rassuré !

Un raton laveur est piégé à bord d’un bateau

La Commission de préservation de la vie sauvage et de la pêche de Floride n’a pas du tout rigolé en voyant une vidéo faire le buzz sur les réseaux sociaux. Dans cet extrait préoccupant, on voit un raton laveur courir de gauche à droite, visiblement apeuré et perdu, sur le pont d’un bateau de plaisance. Cette vidéo a été filmée par Thomas Cope, un avocat en balade dans le Golfe du Mexique, à 32 kilomètres du port de Clearwater, d’où il était parti quelques minutes plus tôt. On comprend alors que le raton laveur s’est faufilé discrètement sur le bateau à quai et qu’il s’est retrouvé piégé, une fois en mer. Plutôt que de venir en aide à l’animal ou de le laisser tranquille le temps de rebrousser chemin, Thomas Cope a préféré lui faire peur et le forcer à sauter dans la mer. « Dégage de mon p***** de bateau », crie l’avocat.

> À lire aussi : Un raton laveur cascadeur se jette du 9è étage d’un bâtiment

L’avocat force le rongeur à sauter par-dessus bord

L’animal apeuré finit par sauter dans l’eau et on entend Thomas crier : « Adieu, débile ! ». Comme il a trouvé ce petit incident très drôle, le jeune avocat a publié son extrait vidéo sur son profil Facebook. Bien vite, la vidéo a été relayée sur d’autres plateformes et les associations de défense animale ont fait savoir leur colère. Interrogé par la presse, Thomas Cope a expliqué pour se défendre qu’il était désolé et qu’il aurait aimé ramener l’animal mais qu’il « courait partout, en crachant et en grognant ». Bien entendu, les ratons laveurs savent nager, mais il semble peu probable qu’il ait pu remettre les pieds sur la terre ferme, qui se trouvait à plus de 30 km de distance.

> À lire aussi : Un pauvre raton laveur se retrouve coincé dans un amas de débris, heureusement, il est tombé sur les bonnes personnes (vidéo)

Thomas Cope risque des représailles

Pour un avocat, sa défense ne fut pas fameuse. Les internautes ont réagi, indiquant qu’ils ne voyaient l’animal cracher ni grogner. La Commission de la vie sauvage et de la pêche a indiqué avoir ouvert une enquête. Quant aux Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC), ils ont aussi réagi à ses propos, insinuant que l’animal aurait pu être dangereux. Si effectivement les ratons laveurs peuvent transmettre la rage, jamais aucun humain au monde n’est mort de la rage transmise par un raton laveur.  « Un raton laveur contaminé meurt en 1 à 3 jours après l’infection. Et si vous êtes mordu par un raton laveur contaminé, il existe un traitement post-contamination très efficace ».

> À lire aussi : Il se fait violemment attaquer par un raton laveur

Crédits : 

En savoir plus sur : - - - - -

 
0