« C’était comme être frappé par un bus!  » Un surfeur échappe à l’attaque d’un grand requin blanc

Alors qu’il est tranquillement en train de profiter des vagues au nord de la nouvelle Galles du Sud, ce surfeur fait soudain une très mauvaise rencontre. Lancé à pleine vitesse, un grand requin blanc l’attaque et le propulse hors de sa planche en laissant au passage, une énorme marque de dents. Découvrez tous les détails de ce moment d’angoisse dans la vidéo ci-dessous

>> À lire aussi : Violente attaque de requin sur un surfeur de 26 ans : « c’est un véritable cauchemar »

La terrible rencontre du grand requin blanc

Lorsqu’on surfe en Australie, on est forcément au courant de la menace qui rôde dans l’océan. Et ce samedi 5 octobre, c’est ce qu’a pu constater ce surfeur australien de 29 ans. Alors qu’il part profiter des vagues du côté de la côte nord de la nouvelle Galles du Sud, il fait une très mauvaise rencontre. En pleine séance, il se retrouve face à un grand requin blanc d’environ 2,5 m de long. Et le pire, c’est qu’il ne l’a absolument pas vu venir puisque le prédateur là attaqué par en dessous.

En une fraction de seconde, le jeune homme est propulsé hors de sa planche et la corde qui le relie à elle est sectionnée. Les témoins présents sur la plage ont pu voir le squale s’élancer dans les airs avant de retomber platement juste à côté du surfeur. Quant à ce dernier, tout s’est passé très vite et il en garde un très mauvais souvenir.

>> À lire aussi : Un surfeur vient d’être tué par un requin à La Réunion

Des marques de dents inscrites dans la planche

« Je l’ai vu redescendre dans l’eau et je me suis précipité pour récupérer ma planche, heureusement qu’elle n’a pas été emportée » explique le jeune surfeur au Daily Telegraph. Dans ce cas précis, plus de peur que de mal puisqu’il a pu regagner le rivage rapidement. Pourtant, il s’en est fallu de peu ! En effet, l’attaque du grand requin blanc laisse une marque de morsure énorme bien gravée dans sa planche.

À la fois miraculé et très heureux d’avoir échappé au pire, cela n’empêche pas le jeune homme de continuer à vouloir surfer. En revanche, il se souvient parfaitement de cette sensation désagréable et qu’il gardera longtemps en mémoire. «J’ai eu l’impression d’être frappé par un bus.»

En savoir plus sur : - -

Publié par Claire le 09 Oct 2019
0