Ce chasseur a volontairement abattu un chien de la manière la plus cruelle qui soit, la raison est révoltante

Une anecdote qui a particulièrement ému les amoureux des animaux.

C’est un fait divers révoltant qui a fait les gros titres des médias locaux dans les Hauts-de-France. À Solesmes dans le Nord, un homme a volontairement tué son chien, et la raison est particulièrement choquante. L’homme est rentré chez lui dans la soirée et a vu sa maison sans dessus-dessous. Le toutou s’était amusé et avait déchiré des mouchoirs et les coussins du canapé. Partout dans la maison, il y avait des plumes et des bouts de mouchoirs déchirés. Son « maitre » était particulièrement mécontent, au point de commettre l’irréparable.

 

Cet homme a abattu son chien volontairement

Ainsi, l’homme a piqué une crise de rage, voire de folie. Le chasseur est allé dans le garage prendre son fusil de chasse, a visé son chien qui ne comprenait pas la situation. Puis, il a tiré. Le pauvre animal est mort sur le coup. Quelques minutes plus tard, les gendarmes sont arrivés sur les lieux du crime. Ce sont les voisins qui les ont avertis. Sans hésiter, les forces de l’ordre ont passé les menottes à l’assassin, qui s’est laissé emmené sans protester, conscient de la violence et de la cruauté de son geste.

 

La raison est révoltante

L’homme a donc immédiatement été placé en garde à vue. Pendant l’interrogatoire, l’homme a expliqué qu’il avait été pris d’un excès de folie :« il n’a pas supporté le comportement de son chien, c’est ce qu’il nous a expliqué pendant sa garde à vue », a expliqué l’un des gendarmes en charge du dossier. Le chasseur assassin est donc poursuivi pour « atteinte volontaire à la vie d’un animal domestique ». Il encourt jusqu’à 1500 euros d’amende et deux ans de prison. Une sentence trop peu sévère pour les défenseurs des animaux…

un chien abattu par un chasseur

En savoir plus sur : -

Publié par Charlotte Zuber le 24 Sep 2018
0