La chasseuse américaine qui a tué une girafe ne compte pas du tout s’excuser

Tess Thompson s’est fait insulter sur les réseaux sociaux.

 

En Afrique du Sud, la chasse aux gros gibiers est autorisée. C’est à cause de ça que les chasseurs du monde entier se rassemblent ici pour chasser des espèces en voie de disparition telles que les éléphants, les rhinocéros, les girafes…Il y a quelques jours, Tess Thompson a défrayé la chronique. La jeune américaine a posté une photo sur les réseaux sociaux, où on la voit à côté d’une magnifique girafe qu’elle venait de tuer. La pilule n’a pas du tout été digérée par les internautes, qui ont crié au scandale.

 

La chasseuse tue une girafe et se fait insulter sur les réseaux

La jeune américaine a été critiquée sur les réseaux sociaux, en particulier par les défenseurs des animaux. On peut lire : »comment peut-on encore tuer des animaux et s’en vanter ? Comment peut-on être aussi odieux ? Cette femme devrait avoir honte d’elle ! » Pour certains même, Tess Thompson mériterait de subir le même sort…Dans une interview accordée au Dailymail, la jeune chasseuse a donné sa version des faits, et elle va en choquer plus d’un…

 

Tess Thompson ne compte pas du tout s’excuser

Ainsi, dans son interview au Dailymail, Tess Thompson a avoué qu’elle ne comptait pas du tout s’excuser pour son geste. Elle explique : »la chasse est pour moi une passion. J’ai chassé cette girafe dans un pays qui me l’autorise, et j’ai ensuite donné toute la viande à un orphelinat local. Je ne vois pas ce que j’ai fait de mal. Aujourd’hui, si vous êtes religieux, chasseur ou quoi que ce soit d’autre, vous êtes mal vu par l’opinion. » Que pensez-vous des propos de Tess Thompson ?

La chasseuse qui a tué une girafe ne compte pas s'excuser

En savoir plus sur : - -

Publié par Charlotte Zuber le 05 Juil 2018