Trois chatons violemment torturés sauvés in extremis… la cruauté n’a pas de limites !

La cruauté humaine est sans limite. Et bien souvent, ce sont les plus fragiles et ceux qui sont dans l’incapacité de se défendre qui en paient les frais. A l’instar de ces chatons, torturés.

 

Les chatons victimes de l’horreur

C’est mercredi soir, a Rennes, que des pompiers ont du intervenir pour un feu de poubelle. Mais une fois sur place, contre la poubelle en feu, ils sont tombés sur un petit carton qui contenait trois minuscules chatons.

 

Aussitôt, les pompiers eux-mêmes sont allés confier les minuscules chatons à l’association Moustaches et Compagnie. Sur sa page Facebook, l’association explique que « c’est en voulant les nettoyer à l’eau tiède que les bénévoles ont vu tomber, dans l’eau du bain, des morceaux de pattes ». Une horreur sans nom et une douleur que nous ne pouvons même pas imaginer.

 

Une anesthésie à risque pour sauver les chatons

Les photos sont horribles. L’association explique que « ces chatons ont été attachés par une patte (une patte chacun) avec du fil de fer pendant une durée que le vétérinaire estime à au moins 24 heures? Des morceaux ont été retrouvés dans les chairs, entourés trois fois ». S’ils n’avaient pas été retrouvés à temps, les bébés seraient morts.

 

 

La circulation sanguine avait été coupée, entraînant la gangrène. Pour les sauver : une seule solution. L’amputation. Sauf que, pour cela, il fallait mettre les chatons sous anesthésie générale. Ils ne pesaient que 120 grammes. Le risque a été pris et l’opération les a sauvés. 

 

Aujourd’hui, les trois chatons se remettent doucement et récupèrent, bien entourés. Deux d’entre eux devront vivre avec trois pattes tandis que le troisième, n’a perdu « que » des phalanges.

 

 

Alors, si vous êtes de la région, que vous souhaitez adopter, n’hésitez pas à contacter l’association. En attendant, une plainte pour acte de cruauté envers les animaux a été déposée.

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 10 Oct 2018
 
0