Un chiot abandonné dans un parc a été retrouvé dans un état désastreux… (vidéo)

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

On lui avait écrit dessus au marqueur

Vendredi 25 mai, un chiot âgé d’à peine 5 mois a été retrouvé enfermé dans une cage et dans un état inimaginable. On l’avait laissé à l’abandon dans un parc de Chillicothe, dans l’Ohio. Vu l’état dans lequel on a retrouvé ce pauvre chiot, on comprend rapidement que ses anciens propriétaires ne voulaient pas de lui. En effet, comme on peut le voir dans la vidéo au-dessus, le pauvre animal avait des traces de maltraitance et il avait plusieurs messages écrits au marqueur indélébile un peu partout sur le corps. L’ancien maitre de ce chien ne s’était même pas donné la peine de l’amener à la SPA ou encore de l’offrir à quelqu’un.

 

Sur son corps, on pouvait donc lire les mots « Free ». Ou encore « Good home only » (Fait pour être seul à la maison). Le pauvre chiot a, en effet, dû avoir un début de vie très triste. Mais heureusement, deux personnes sont tombées sur le petit chien et l’ont pris en charge.

 

Ils ont sauvé ce pauvre chiot abandonné

Les deux personnes ont décidé de ne pas le laisser dans cet état et ont appelé la police. Le chiot a ensuite été emmené à une organisation qui vient en aide aux animaux : Ross County Humane Society. La directrice des lieux, Monica Denney, a accueilli les deux sauveurs. Elle ne pouvait pas en croire ses yeux lorsqu’elle découvrit l’animal.

 

« Nous étions très surpris. J’ai travaillé ici pendant trois ans et j’ai vu beaucoup de choses terribles… mais je n’ai jamais rien vu de tel« . Malgré quelques signes de malnutrition et les messages écrits, le chiot n’avait pas de graves soucis de santé. Une fois soigné, le personnel de l’organisation a décidé de nommer ce petit chiot Marvella, signifiant miracle en français.

 

Après un bon nettoyage, le personnel est parvenu à effacer la totalité des traces de marqueur. Et maintenant le petit chiot encore plus adorable ! Au fur et à mesure qu’il grandissait, le chiot avait moins peur et avait tout pour être adopté. Une histoire qui finit bien.

 

Source : The Dodo

Publié par Jeanne Tilly le 02 Juin 2018