Choc : En allant se baigner, ils étaient loin de s’imaginer ce qui allait se passer… (Vidéo)

Sur le littoral méditerranéen, plusieurs vacanciers ont été victimes de morsures d’un mystérieux poisson. L’animal marin a enfin été identifié. Découvrez la vidéo et l’article ci-dessous :

Des morsures très étranges

Au total, cinq personnes ont été mordues par cet étrange poisson qui sévissait tout le long du littoral méditerranéen. Quatre baigneurs ont été attaqués sur la Côte d’Azur, un cinquième, Toulousain, a été mordu à Leucate dans l’Aude, comme l’expliquent les témoignages dans les colonnes de La Dépêche. Mais après quelques jours d’investigations, le poisson a était démasqué. En effet, c’est l’Observatoire océanologique de Banyuls, situé dans les Pyrénées-Orientales, qui a résolu ce mystère. C’est grâce à des photos et des vidéos envoyées par un couple d’Héraultais que le poisson mordeur a été trouvé. Effectivement, interrogés par Midi Libre, Tony et Carole ont subi des morsures de l’animal marin en juin dernier, dans la baie d’Agay à Saint-Raphaël dans le Var.

À lire aussi : La dent de grand requin blanc retrouvée à côté du corps de cette femme en dit long sur le drame

Il se fait mordre « jusqu’au sang » 

Alors qu’ils étaient sur le bateau, le couple a vu s’approcher de leur embarcation un étrange poisson. Ils racontent : « Il est resté en bas de l’échelle si bien qu’il était impossible d’aller se baigner sans se faire mordre« . Carole explique également que Tony s’est fait mordre  » jusqu’au sang ». Le couple a fait parvenir à nos confrères de Midi Libre, des photos et des vidéos du poisson, et il est impressionnant ! Grâce à ces images le poisson a pu être identifié.

Il s’agit d’un baliste commun (Balistes caprices). Pascal Romans, du conservatoire de Banyuls indique : « C’est un poisson très curieux qui n’a peur de rien. Il est assez intelligent. Quand il a faim, il peut devenir agressif pour défendre son territoire« . Ce poisson est considéré comme une espèce non invasive et il peut mesurer jusqu’à 60 centimètres. L’expert précise également : « Il se nourrit d’oursins et possède des incisives très puissantes au bout du bec ». Pour expliquer une telle agressivité, Pascal Romans indique que l’animal est peut-être « en période de reproduction » : « Dans les eaux tropicales, il est impossible d’un nid de baliste… Si l’eau est plus chaude, son métabolisme augmente et il doit se nourrir davantage ». Petit conseil de l’expert, capturer le poisson avec une épuisette et éloignez-le de la côte.

À lire aussi : Un requin saute dans les airs… quelques secondes plus tard, c’est le choc ! (vidéo)

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Lucie le 31 Juil 2020
0