Coronavirus : en France, un deuxième chat testé positif au Covid-19 !

Depuis le 11 mai, les Français sont déconfinés petit à petit. Pendant deux mois, certaines inquiétudes ont pointé le bout de leur nez, notamment autour des chats. Finalement, nos animaux de compagnie pourraient être contaminés par le Covid-19. Une contamination dont l’humain est responsable. Un deuxième chat a été testé positif au coronavirus en France, comme l’annonce l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT).

>> À lire aussi : La maîtresse d’un Yorkshire filme sa vétérinaire en cachette … et ce qu’elle découvre va la laisser sans voix !

Coronavirus : Un deuxième chat infecté par ses propriétaires !

De nombreuses interrogations circulent concernant la propagation du Covid-19 à cause des animaux de compagnie. Même s’il a été prouvé que les animaux de compagnie ne peuvent pas vous infecter, il semblerait que l’humain puisse transmettre le Covid-19 au chat. Le 12 mai dernier, l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT) a expliqué dans un communiqué de presse qu’un deuxième chat en France a été infecté par le coronavirus : « Il s’agit du second cas rapporté en France d’infection naturelle d’un chat, après un premier cas identifié près de Paris le 2 mai dernier. Moins d’une dizaine de cas ont été décrits dans le monde jusqu’à maintenant » .

>> À lire aussi : Violences mortelles sur un chiot de 5 mois : une scène d’horreur s’est déroulée à Bordeaux !

« Les chats ne sont pas considérés comme des acteurs de la pandémie humaine »

Face à ce nouveau cas, un nouvel élan de panique pourrait bien s’emparer des propriétaires de chats. Mais le communiqué de presse de l’ENVT stipule que l’animal « vivait avec des personnes fortement suspectes d’avoir contracté le Covid-19 » . Parmi les symptômes, le chat « était atteint de troubles respiratoires » ainsi qu’une toux persistante « malgré le traitement anti-infectieux et anti-inflammatoire » . Mais les vétérinaires tiennent tout de même à remettre les pendules à l’heure, en stipulant que « les chats ne sont pas considérés comme les acteurs de la pandémie humaine. L’infection du chat a toujours été décrite dans le sillage et comme la conséquence de l’infection humaine » . Finalement, c’est l’humain qui est dangereux pour le chat.

>> À lire aussi : Piéger les chats se trouvant à plus de 300 mètres des habitations : l’idée folle du président des chasseurs !

Source : France Info

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 14 Mai 2020
0