Des mygales par dizaines envahissent Brive la Gaillarde !

Lecteurs attention ! Les images et le contenu qui vont suivre pourraient provoquer chez certains une arachnophobie aiguë.

 

Quand les mygales envahissent Brive la Gaillarde

Cela fait maintenant des années qu’Hervé Sillon habite non loin de Brive la Gaillarde, charmante petite ville du sud de la Corrèze. Cette après-midi-là, il rentre tranquillement chez lui après une dure journée de travail. À peine arrivé, il se prépare une limonade à aller siroter tranquillement dans son jardin pour se détendre. Et au moment de passer le pas de la porte….L’HORREUR!!! Il découvre effrayé que 50 mygales ont envahi son jardin!!!

 

Selon les spécialistes consultés, il s’agirait d’un phénomène assez rare, surtout dans cette région de l’hexagone. Mais loin d’être rassurant, ils annoncent une migration ou une ponte inattendues de ces arachnides dans les alentours.

 

Le Maire de Brive a d’ores et déjà pris des mesures pour informer la population. Dans un communiqué, il devrait mettre en garde les habitants et leur demander la plus grande vigilance vis-à-vis de l’envahisseur en pensant notamment à fermer les fenêtres basses la nuit.

 

Atypus-affinis-mygale-commune-brive-gaillarde-invasion

Atypus affinis ou mygale commune, présente dans toute l’Europe

 

Des mygales en France, un phénomène pas si rare que cela

D’ordinaire, quand on entend parler des mygales, on voit l’Amazonie, l’Equateur ou l’Afrique du Sud. En tous les cas, on imagine assez mal ces effrayantes tarentules investir notre appartement. Et bien accrochez-vous, car oui. Les mygales existent bel et bien en Europe !

 

Et elle répond au doux nom de mygale commune, Atypus affinis, ordre des mygalomorphes, famille des Théraphosidae. Rien que cela ! Il faut dire que cette charmante petite bête (entre 7 et 15 millimètres) est vieille de 400 millions d’années. D’ordinaire, elle étend sa zone de conquête de l’Afrique du Nord au Danemark. Mais, il n’est pas rare de la retrouver dans le centre de Paris. Ceci dit, les mygales communes ont tout de même une préférence pour les sols sablonneux ou calcaire et affectionnent particulièrement les pelouses, les landes et les talus. Et si elle s’est retrouvée dans le jardin de Monsieur Sillon, c’est certainement parce qu’il lui offrait des conditions optimales pour y vivre et se reproduire.

 

mygale-araignée-commune-brive-la-gaillarde

La mygale commune est impressionnante mais inoffensive pour l’homme

Néanmoins, sachez que ces petites tarentules effrayantes sont souvent victime d’une injuste réputation. Car malgré une mâchoire impressionnante, les mygales communes sont inoffensives pour l’homme et ne l’attaquent qu’en cas de menace pour leur survie.

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Claire le 28 Sep 2018
0