Deux chiens envoyés dans un refuge pour chats pour les tuer !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

C’est à peine croyable, et pourtant, nous abordons souvent la cruauté humaine envers les animaux … Mais nous ne pensions pas que des êtres-humains pourraient en arriver là. Un drame a touché un refuge pour chats dans lequel deux gros chiens ont été, volontairement, envoyés.

 

Les faits

C’est dans la nuit du 5 au 6 août 2018 qu’a eu lieu cette horreur. Deux chiens : un berger allemand et un labrador ont intentionnellement été introduits par une (ou des) personne(s) mal-intentionnée(s) à l’intérieur même d’un enclos pour chats de l’association de l’Ecole du Chat, à Quiberon (Bretagne). Certains chats y étaient en isolement car porteurs du FIV.

 

Résultats ? Les chiens, pendant de longues heures, ont massacré les pauvres chats.

 

Une scène d’horreur : des chats morts

C’est le lendemain matin que les gérants sont arrivés sur les lieux, suite à un appel du sémaphore voisin du refuge qui s’inquiétait d’entendre aboyer. Vers 7h30, les propriétaires sont arrivés sur place … et c’était un massacre !

 

Deux chats sont morts, un autre a une patte arrière paralysée. Ce dernier est actuellement entre la vie et la mort. Quant aux autres chats, pétrifiés, ils ont trouvé refuge en se cachant mais restent, évidemment, sous le choc.

 

Une enquête

Bien-sûr, une enquête est en cours. Par chance, les deux chiens étaient encore dans l’enclos … Ce qui a permis de les identifier immédiatement.

 

La gendarmerie admet qu’ils ont forcément « été balancés » par dessus le grillage. Le lecteur de puce a permis aux enquêteurs de remonter jusqu’au domicile d’une femme . Une fois contactée, celle-ci a nié les faits qui lui étaient reprochés mais a reconnu que les deux chiens vivaient en liberté.

 

Retournement de situation

Alors que les propriétaires du refuge ont rendu les deux chiens à leur maîtresse, la femme a estimé qu’elle aussi, était en mesure de porter plainte … pour vol de ses chiens !

Publié par Mélaine le 12 Août 2018