Un État américain décide de ficher les personnes qui maltraitent les animaux pour qu’elles ne puissent plus adopter !

Jeudi dernier, l’État de Rhode Island a adopté une loi pour la protection animale : les personnes ayant déjà maltraité des animaux seront fichées et ne pourront plus en adopter.

Le plus petit État des États-Unis a mis en place une grande loi. Le 23 mai dernier, la chambre des représentants de Rhode Island a approuvé un projet de loi permettant de réduire la maltraitance animale. Toutes les personnes ayant des antécédents de maltraitance d’animaux seront fichées. Le but est d’interdire l’adoption à ces personnes.

>>> À lire en plus : 30 photos de chiots beaucoup trop mignons ! Impossible de ne pas craquer…

« Les personnes qui ont maltraité des animaux, ne devraient pas être autorisées à en détenir »

Avec cette loi, les individus ayant déjà commis des violences à l’égard d’animaux ne pourront plus en avoir pendant 15 ans. Fichés, les agresseurs seront alors classés dans un registre et devront payer une taxe de 125$ (112 euros) permettant de maintenir ce livret en ligne. Ce dernier sera visible par tous les refuges et les agences d’adoption d’animaux avant de conclure la vente ou l’adoption de tout animal. Si ces derniers ne s’y conforment pas, ils devront payer une amende pouvant atteindre 1 000 $ (900 euros). Si ces bourreaux récidivent, l’interdiction d’adopter sera à vie.

Arthur Corvese, dirigeant cette loi et membre démocrate de la Chambre des représentants de Rhode Island se félicite de cette mesure de bon sens: « Les personnes qui ont maltraité des animaux, ne devraient pas être autorisées à en détenir. Les animaux de compagnie sont sans défense, et autoriser ces personnes, qui ont déjà fait preuve de violence envers les animaux, à en détenir, c’est les exposer à beaucoup de souffrance et peut-être même à la mort. C’est faire preuve de bon sens que d’interdire les agresseurs à avoir facilement accès à de nouvelles victimes«  a t-il déclaré. Ce projet de loi attend maintenant une décision du Sénat américain.

>>> À lire en plus : Des militants déversent du sang sur les marches du Trocadéro

La police française saisie après qu’un homme ait maltraité un chat et diffusé la vidéo sur internet

Samedi dernier, un jeune homme a diffusé une scandaleuse vidéo où on le voit maltraiter un chat. Ce dernier lui assène un coup avec le pied comme si cette petite boule de poil était un ballon de football. Le chat est alors projeté à plusieurs mètres. Choqués et indignés, les internantes n’ont pas tardé à appeler la police pour signaler ce cas de maltraitance.

La police nationale s’est alors saisie de l’affaire et a demandé de ne pas relayer la vidéo: « Vous êtes nombreux à nous signaler la vidéo d’un jeune homme qui maltraite un chat à coups de pied. Les enquêteurs de la plateforme Pharos ont été saisis. Les investigations sont en cours pour retrouver l’auteur des faits. Ne relayez pas cette vidéo. » ont-ils tweeté.

On ne le répétera jamais assez mais la maltraitance animale est un délit et la personne qui commet, publiquement ou non, des violences ou actes de cruauté envers un animal encourt 2 ans de prison, et 30 000 € d’amende.

>>> À lire en plus : Animaux de compagnie perdus : des chiffres alarmants en hausse en France

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 28 Mai 2019
0