Une association qui protège les animaux souhaite faire interdire la fourrure durant la Fashion Week de Londres

Fashion week de Londres : stop à la fourrure !

C’est bien connu, le milieu de la mode est sans pitié pour les animaux. Les pièces en fourrure sont absolument partout, et cela semble ne pas déranger beaucoup de monde. Tous ces gens se foutent bien de savoir d’où elle provient et toute la souffrance qu’elle engendre. Au cas où vous l’ignoriez, certains animaux sont dépecés vivants pour ne pas avoir à endommager leur belle fourrure. Les gens qui portent de la fourrure sont la poubelle de l’humanité, des raclures de bidets, et je reste propre. Mais une association de protection animale souhaite faire bouger les choses. Il s’agit de Surge, un groupe britannique co-fondé par Ed Winters. En effet, l’association vient de lancer une pétition en ligne afin de faire interdire la fourrure à la Fashion Week de Londres.

non a la fourrure© Dzīvnieku Brīvība/CC/Flickr

Des milliers d’animaux sont massacrés chaque année

Des milliers d’animaux (renards, chiens, visons, etc.) sont tués chaque année pour leur fourrure. Aujourd’hui, Surge a besoin de 300 000 signatures pour avoir gain de cause. Il y a en déjà, mais il en manque encore beaucoup. Les animaux sont détenus dans des conditions atroces, ils en arrivent parfois à s’auto-mutiler ou se dévorer entre eux. Les conditions d’exécution le sont tout autant, électrocutions anales, gazage, cou brisé ou encore piétinement…. La Grande-Bretagne a déjà interdit les fermes à fourrure en 2000. Malheureusement, il n’est pas interdit de l’importer. Les plus grands couturiers travaillent d’ailleurs avec de la fourrure véritable. Parmi eux : Armani, Calvin Klein, Tommy Hilfiger, The Kooples, Vivienne Westwood pou encore Stella McCartney. Et la Fashion Week de Londres est la plus grande vitrine de promotion de ce massacre. Il faut que cela cesse. Pour signer la pétition, c’est par ICI.

faire interdire la fourrure© Robert Schrader/CC/Flickr
Crédit photo à la une : © Robert Schrader/CC/Flickr

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 16 Sep 2017