Koko, la gorille qui savait parler le langage des signes, est décédée à l’âge de 46 ans (vidéo)

Koko, gorille décédée à 46 ans

Koko était une gorille célèbre dans le monde entier pour son don un peu particulier. Et pour cause, le primate savait parlait le langage des signes. Malheureusement, la Gorilla Foundation a annoncé le 20 juin dernier que Koko était décédée dans son sommeil à l’âge de 46 ans en Californie. Elle était née le 4 juillet 1970 au zoo de San Francisco. La fondation a déclaré que « la capacité de Koko pour le langage et son empathie a ouvert l’esprit et le coeur de millions de personnes« . Pour la fondation, Koko était une « icône de la communication inter-espèces« . Mais comment a-t-elle appris à parler ?

gorille

La gorille a pleuré son chaton

C’est en 1972 que la psychologue pour animaux Francine Patterson commence à apprendre le langage des signes à Koko. C’est à l’Université de Stanford que se déroulera la suite de sa formation. La gorille maîtrisait alors environ 1000 mots d’anglais. Elle ferait la Une du National Geographic en octobre 1978 en train de se regarder dans un miroir. Sa notoriété est également due à son goût prononcé pour les chatons. Et un en particulier, qui lui avait été offert et qui a été baptisé « All Ball » par elle-même. Lorsque le petit chat est décédé, renversé par un véhicule, Koko est parvenue à exprimer sa tristesse. Avec ses propres mots…

 

La polémique autour du gorille

Mais la notoriété de Koko fut également l’objet de quelques controverses. À commencer par deux femmes qui ont accusé la fondation de leur avoir demandé de se mettre à moitié nues pour pouvoir communiquer avec elle. Le singe étant soit disant réputé pour aimer les poitrines… La fondation avait démenti et s’était arrangé « à l’amiable« . Certains scientifiques ont quant à eux reproché toute la médiatisation faite autour du gorille. Notamment avec la vidéo d’une ONG pour la COP21…

Crédit photo / photo à la une :

En savoir plus sur : -

Publié par Charlene le 22 Juin 2018
 
0