Honteux : ces hommes qui font du surf sur un requin en voie de disparition provoquent la colère des internautes

Ce lundi 19 août, la toile vire au rouge. En effet, de nombreux internautes découvrent les photos de deux hommes, en train de faire du surf sur le dos d’un requin en voie de disparition. Immédiatement, nombreux sont ceux qui déplorent ce geste qualifié de « totalement inacceptable. »

>> À lire aussi : Des requins servis au menu « Fish and Chips » en Angleterre

Ils font du surf sur un requin en voie de disparition

S’ils pensaient faire le buzz, c’est malheureusement gagné ! En effet, ces deux hommes se sont rendu au large des côtes du Mexique pour une petite virée entre amis. Et rapidement, ils laissent dériver le bateau au large de l’île de Holbox ou de celle de Mujeres, à la recherche de l’exceptionnel.

Et ce jour-là, le requin tant attendu ne tarde pas à se montrer : un requin-baleine. Immédiatement, les deux compères s’élancent du bateau avec des cordes et commencent à enjamber la pauvre bête. Finalement, ils se retrouvent tranquillement les deux pieds dessus en train de faire du surf sur un requin en voie de disparition.

>> À lire aussi : Ces chercheurs réussissent à faire passer une échographie à un requin-baleine ! Impressionnant !

La colère des internautes

Tout fiers de leur découverte, les deux hommes ont donc décidé de publier des clichés sur les réseaux sociaux. Mais rapidement, les réactions ne se font pas attendre ! En effet, c’est une attitude qui est jugée  » totalement inacceptable » et beaucoup estiment qu’ils devraient être punis pour leurs actes.

Du côté des autorités, les recherches seraient encore en cours de manière à pouvoir identifier les deux hommes qui ont surfé sur un requin en voie de disparition. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), il apparaît que le petit village de pêcheurs situé à l’extrémité de Holbox est effectivement une destination privilégiée par bon nombre de touristes voulant observer les requins-baleines. Malheureusement, ils déplorent que certains guides touristiques laissent encore chevaucher l’animal pour attirer toujours plus de touristes et nourrir une sinistre industrie. 

Publié par Claire le 22 Nov 2020
0