Honteux : les images effroyables d’une ferme à lions en Afrique du Sud font froid dans le dos…

Les images sont extrêmement choquantes ! Dans la ferme Pienika en Afrique du Sud, des lions sont entassés dans un enclos dans des conditions effroyables afin de servir d’attraction aux touristes.

 

À lire aussi : Voilà pourquoi vous ne devriez plus photographier les chèvres dans les arbres au Maroc…

Des lions détenus dans des conditions effroyables

Ce sont des officiers de la Société nationale pour la prévention de la cruauté envers les animaux qui ont enquêté sur la ferme de Pienika. Et ce que découvre l’organisation est absolument effroyable. Dans les enclos, ce sont près de 108 lions qui s’entassent et qui sont négligés. Couverts de gale, les animaux perdent leur pelage et présentent des croûtes et des lésions sur la peau.

Le but ? Amuser les touristes… Car derrière ce spectacle choquant se cache toute une industrie du divertissement. Après avoir été stockés dans ce genre d’endroit, les lions partent dans des centres de petting où les vacanciers pourront faire de jolies photos…Selon un rapport du HSI, 12 000 animaux par an seraient concernés !

À lire aussi : Le leader des oeufs Matines épinglé par L214 pour maltraitance animale ! Les images font froid dans le dos

Des lionceaux maltraités

Mais le pire concerne certainement les bébés. Normalement, les lionceaux restent avec leur mère pendant au moins 18 mois. Mais ici, ils sont arrachés à leur mère seulement quelques heures après la naissance. Résultats ? Les bébés lions sont atteints de problèmes neurologiques et ne peuvent pas marcher. Quant aux femelles, il faut attendre au moins 15 à 24 mois entre deux gestations. Mais là encore, confinées avec les autres et sans défenses, elles renouvellent leur cycle en continu.

« Les lionceaux sont arrachés à leur mère quelques jours à peine, pour être élevés à la main en payant des volontaires de pays du monde entier tels que le Royaume-Uni, qui sont induits en erreur en leur faisant croire qu’ils sont orphelins. »

« Les louveteaux sont exploités toute leur vie, d’abord comme accessoires en payant les touristes à la recherche de selfies en caressant ou en nourrissant les animaux au biberon, puis dans le cadre de safaris. » 

 

 

 

©HSI.org

À lire aussi : Australie : pour protéger les surfeurs, des milliers de requins sont en train de mourir

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 09 Mai 2019
0