Intermarché : une tête de requin mise en scène sur les étales d’un de ses supermarchés fait scandale !

Après avoir fait polémique en 2019 et en mars 2020, l’enseigne Intermarché est de nouveau pointée du doigt. Cette fois c’est la présence de requin peau bleue dans les rayons d’un supermarché de l’Ain qui pose problème. Si pour l’heure le requin peau bleue n’est pas en danger, sa pêche constitue une menace pour l’espèce.

A lire aussi:  Espagne: un nageur paralympique échappe à 2 requins

Intermarché et ses antécédents avec les défenseurs de l’environnement

En 2019 Intermarché suscitait déjà la controverse pour la vente d’une espèce menacée de requin: le requin renard. Il était disponible en promotion au rayon poissonnerie d’un supermarché de d’Argelès-sur-Mer. En mai 2020 rebelote dans un supermarché du Lot-Et-Garonne cette fois, avec de nouveau la présence de requin renard sur les étals. Des ONG telles que Sea Sheperd sont montées au créneau et ont signalé la présence des squales en rayon sur les réseaux sociaux.

Des espèces menacées dont la vente reste autorisée

Même si  elles sont répertoriées comme étant menacées et protégées, la vente de ces espèces n’est pas interdite. En effet, elles peuvent être commercialisées quand la pêche est « accidentelle ». Ainsi l’enseigne reste dans la légalité en mettant les squales en vente. Une pratique que les ONG comptent bien faire disparaître au moyen de pétitions et de sensibilisation sur les réseaux sociaux.

A lire aussi: Incroyable! En Afrique du Sud, des orques chassent des requins blancs sous les yeux des touristes 

Source: Twitter Hugo Clément

En savoir plus sur : - -

Publié par Elodie le 02 Juin 2020
0