Une lionne abattue par la police belge après s’être échappée de son enclos

Jeudi 21 juin, Rani, une jeune lionne a été abattue par la police après s’être échappée de son enclos. Des questions demeurent autour de sa mort …

 

3 heures de tentatives de capture

Jeudi dernier, aux alentours de 10 heures du matin, Rani, une jeune lionne de deux ans, est parvenue à s’évader de son enclos, mal refermé par un gardien du zoo de Planckendael, en Belgique. Immédiatement alerté, le personnel du parc animalier a tout mis en œuvre pour endormir l’animal, en vain … Les visiteurs ont, quant à eux, été rapidement mis en sécurité et ne risquaient pas de rentrer en contact avec la lionne. Arrivée sur les lieux, la police a pris la décision d’abattre l’animal, après trois heures de tentatives de capture.

 

L’ouverture d’une enquête

Ben Weyts, ministre flamand chargé du bien-être animal ne s’est pas fait attendre pour dénoncer ce geste qu’il n’hésite pas à qualifier de « terrible » et « inexplicable », dans la presse. Pour lui, la décision a été prise uniquement par la police et il a exigé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances du drame. La direction du parc animalier a pourtant déclaré que le tir mortel était justifié, la lionne s’étant approchée à moins de 10 mètres du wagon d’un train du zoo au sein duquel certains visiteurs apeurés s’étaient réfugiés.

 

L’association Gaia du côté du ministre

L’organisation belge Gaia (Groupe d’action dans l’intérêt des animaux) a publié un communiqué de presse soutenant le ministre Ben Weyts dans ses démarches et dénonçant les méthodes employées par la police dans ce type de situation, en parlant de « mentalité de cow-boy » et « d’intervention d’incompétents ». Pour l’association, l’hérésie demeure dans le fait que les professionnels du parc n’ont pas réussi à calmer l’animal et à l’endormir efficacement.

 

« Selon les dires du parc animalier, les visiteurs avaient été évacués dans un lieu sûr, et il n’y avait donc aucun danger. Est-ce que le parc a voulu régler le problème rapidement afin de rouvrir le parc à ses visiteurs ? » s’interroge le groupe d’actions Gaia …

En savoir plus sur : - - -

Publié par Helene le 26 Juin 2018