L’aquarium Nausicàa au cœur de la polémique après la mort de 28 requins-marteaux

Nausicàa, le plus grand aquarium d’Europe se retrouve actuellement au cœur d’une grave polémique. En effet, 28 requins-marteaux sont morts et il aurait été question de conditions de vie inacceptables.

Nausicàa : Des requins-marteaux arrachés à la vie sauvage

Nausicàa a beau être le plus grand aquarium de toute l’Europe, graves sont les accusations portées à son encontre. Pour faire plaisir aux visiteurs, l’établissement ne s’est pas gêné d’aller arracher à leur milieu naturel 30 requins-marteaux. C’est donc au large de Cairns, non loin de la Grande barrière de corail au Nord-Est de l’Australie, que ces requins ont été capturés pour ce centre de Boulogne-sur-Mer. Hélas, sur ces 30 squales récupérés par une société australienne fournissant des animaux marins aux aquariums à travers le monde, seulement deux ont survécu. Cependant, ce n’est pas la première fois que des requins trouvent la mort dans cet aquarium. En 2018, Nausicàa fait l’acquisition de 10 bébés requins où seul un spécimen a survécu dans les conditions de vie proposées. « Statistiquement, ils étaient condamnés dans leur milieu naturel. Dans la nature, c’est un requin-marteau qui survit sur 200″, a essayé de justifier Philippe Valette, Directeur général de l’aquarium.

Aquarium Nausicàa au coeur d'une grave polémique

28 requins-marteaux morts dans l’aquarium Nausicàa

Un taux de mortalité de requins-marteaux trop élevé

Hélas, le taux de mortalité des requins-marteaux élevés dans les bassins de l’aquarium Nausicàa dépasse les 90%. Un taux bien trop élevé pour une espèce de ce genre. Johann Mourier, spécialiste des requins au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a réfuté la réponse donnée par l’enseigne. « C’est très étrange comme justification. » a tout d’abord confirmé le spécialiste, avant de poursuivre : « La raison la plus probable de la mort de ces jeunes requins-marteaux doit se concentrer sur les conditions de transport ou de détention. Il est difficile de garder une bonne qualité d’eau et de réguler la température en fonction de l’animal ». Pour le moment, l’aquarium n’a pas donné suite à cette polémique. De plus, la Commission Européenne vient d’accorder à l’établissement 17 millions d’euros pour lui permettre de s’étendre…

En savoir plus sur : -

Publié par Leslie le 11 Fév 2019