Nouvelle-Calédonie : suite à de nombreuses attaques des requins, les autorités vont abattre une vingtaine de squales

La Nouvelle-Calédonie est régulièrement le théâtre d’attaques de requins. Il faut dire que c’est une région du globe où les squales aiment évoluer puisque les mers y sont chaudes et les poissons à profusion. Malheureusement, ces derniers temps, les autorités recensent beaucoup de faits divers relatant des morsures et même, une attaque mortelle. Alors en réponse, ils décident d’abattre une vingtaine de requins bouledogues qui est pourtant, une espèce protégée.

>> À lire aussi : Australie : pour protéger les surfeurs, des milliers de requins sont en train de mourir

Nouvelle-Calédonie : de nouvelles attaques de requins recensées dernièrement

Malheureusement, la Nouvelle-Calédonie a été secouée par deux drames ces derniers jours. Tout d’abord, un petit garçon de 10 ans a été grièvement blessé du côté de la Marina de Nouméa le 25 mai. Et seulement quelques jours plus tard, le 29 mai, c’est un pêcheur qui rencontre un requin bouledogue et qui meurt des suites de ses blessures. Alors face à cette recrudescence d’attaques de requins, les autorités ont donc décidé d’intervenir avec une mesure radicale.

« Il est impératif de s’attaquer au fondement du problème. Pendant des années les requins ont été nourris, ce qui les a sédentarisés », a expliqué Sonia Lagarde, la maire de Nouméa. Et effectivement, le mouillage forain est désormais interdit et doit s’effectuer hors d’un port. Malheureusement, cela ne suffit pas.

>> À lire aussi : Drame : un enfant se fait arracher la jambe par un requin en Nouvelle-Calédonie

Les autorités veulent abattre une vingtaine de requins

Alors, suite aux deux dernières attaques de ces derniers jours, les autorités ont décidé de procéder à un abattage massif d’une vingtaine de requins. C’est une décision qui a été prise ce mercredi 12 juin et qui devrait être mise à exécution prochainement.

Or, c’est une décision qui suscite déjà de nombreuses critiques de la part, notamment, de l’O.N.G. Sea Shepherd en Nouvelle-Calédonie. De leur côté, ils dénoncent « une action purement politique pour faire retomber les tensions, et qui a été prise sans concertation. » Voilà pourquoi, ils en appellent aux habitants afin qu’ils changent leurs habitudes et qu’ils soient plus vigilants.

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 13 Juin 2019
 
0