Pakistan : Un chasseur paie une somme colossale pour la mort d’une chèvre très rare

Un chasseur ayant tué une chèvre rare au Pakistan se retrouve dans l’obligation de payer une somme colossale pour dédommager cette mort.

Un chasseur tuant une chèvre sacrée du Pakistan créé la polémique

Le Markhor est une chèvre sacrée au Pakistan. Ces chèvres sauvages originaires de l’Himalaya sont des espèces en danger sur la liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). En effet, on en dénombre tout juste 2500 spécimens à travers le monde à ce jour. Aussi, la photo d’un chasseur Américain posant fièrement en compagnie d’un Markhor mort a créé la polémique sur les réseaux sociaux. Le magnifique animal aux cornes longues de plus d’un mètre a été tué pour la somme colossale de 110 000 dollars. Une mort qui dérange et surtout qui ne passe pas. Cependant, Bryan Kinsel Harlan a agi en toute légalité. Il faut savoir que les autorités Pakistanaises autorisent la chasse de 12 mâles de cette chèvre sacrée contre de grosses sommes d’argent. Une solution mise en place pour lutter contre le braconnage massif.

La somme colossale que doit payer un chasseur après avoir tué une chèvre sacrée

Une chèvre sacrée tuée au Pakistan par un chasseur Américain

Une chèvre sacrée et une mort mal acceptée

Or, la mort de cette chèvre sacrée ainsi montrée fièrement est réellement mal acceptée. « Il ne s’agit pas juste de chasse », a tenu à expliquer Tabarak Ullah, le guide local de Bryan Kinsel Harlan. Avant d’ajouter : « Le nombre d’animaux est en hausse, et ces chasseurs étrangers sont des millionnaires qui rentrent dans leur pays et racontent au monde que le Pakistan est un pays sûr. »

 

Sur les 110 000 dollars payés par le chasseur Américain, 80% devront être reversés aux différents populations locales. Les 20% restants seront reversés à l’agence gouvernementale de protection de la faune.

Publié par Leslie le 15 Fév 2019
0