Une pancarte au message touchant explique que ce bébé pingouin attend le retour de sa maman

En Nouvelle-Zélande, un bébé pingouin s’échoue sur une plage et attend le retour de sa maman. Mais, comme il attire de nombreux curieux, une pancarte avec un message touchant a été mise en place pour le protéger.

 

 

Un bébé pingouin attend le retour de sa maman

La semaine dernière, un bébé pingouin bleu s’est échoué sur une plage de Nouvelle-Zélande. C’est une espèce rare mais très connue dans le coin. En revanche, ce qui est inhabituel, c’est qu’il reste à la même place depuis plusieurs jours. Et évidemment, il commence forcément à attirer la curiosité des passants qui s’en rapprochent. Voilà pourquoi, certaines personnes ont décidé d’intervenir pour protéger Billy le pingouin.

Publiée par Jeff Mein Smith sur Mercredi 28 novembre 2018

 

An endangered baby blue penguin named Billy has been visiting Moncks Bay, near Sumner in Christchurch. 🐧The adorable…

Publiée par Stuff sur Jeudi 29 novembre 2018

 

Pour cela, ils dressent une pancarte dans le sable qui affiche un message touchant.

 

« Bonjour, j’attends le retour de ma mère. Le DOC (Département de la conservation de la Nouvelle-Zélande) sait que je suis ici. S’il te plaît laisse moi seul. Gardez votre chien à distance. Merci ! Billy, le bébé pingouin bleu. »

Publiée par Jeff Mein Smith sur Mercredi 28 novembre 2018

 

 

Le bébé pingouin sera finalement pris en charge par le DOC

Très curieusement, le bébé pingouin reste à proximité de la pancarte, comme s’il avait compris. Il faut dire qu’en Nouvelle-Zélande, les manchots bleus sont une espèce protégée. Et les habitants sont d’ailleurs habitués à en croiser et tenir leurs distances pour ne pas les stresser. Mais au bout de quelques jours, sa maman ne revenant pas, les responsables de la protection de la faune décident d’intervenir.

Publiée par The Press – www.press.co.nz sur Jeudi 29 novembre 2018

 

 

Publiée par The Press – www.press.co.nz sur Jeudi 29 novembre 2018

 

En effet, Billy semble trop âgé pour que sa maman revienne le chercher. Du coup, il le ramène au centre et découvre que l’animal ne pèse que 550 grammes contre 900 normalement. Pris en charge par la réhabilitation des manchots de Christchurch, il est désormais nourri correctement. L’idée étant qu’il reprenne assez de forces pour être relâché dans son habitat naturel.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 04 Déc 2018