Pattes cassées, affamé, trempé, ce lionceau a vécu le pire pour de simples selfies !

En Russie, un lionceau a connu d’atroces souffrances pour de simples selfies avec les touristes. Simba a véritablement vécu un enfer avant d’être sauvé ! Découvrez l’animal en détresse dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : 12 000 lions enfermés et affamés pour être chassés par de riches touristes : la cruauté de « la chasse en boîte »

Pendant le confinement en Russie, des bénévoles ont sauvé un lionceau d’un sort terrible. Le félin se trouvait au fond d’une grange très sale et humide. Il était dans un piteux état. Que lui était-il arrivé ?

Un lionceau torturé pour des selfies

Simba a été arraché à sa mère très jeune. Le lionceau a alors servi de bête de foire pour que les touristes fassent des selfies avec lui sur les plages de Sotchi. Il était notamment exploité par un photographe, soupçonné de prendre part à un réseau de trafiquants d’animaux sauvages. Le lionceau ne recevait que très peu de soins et était même torturé : “Il n’était pratiquement pas alimenté, était drogué et constamment baigné dans de l’eau congelée pour être puni. Il a vécu un véritable enfer, présentait des plaies sur tout le corps. J’en avais les larmes aux yeux.” , a expliqué Yulia Agaeva, de l’association russe Save Me, à 30 millions d’amis.

Les bénévoles de Save Me qui l’ont retrouvé ont mis en place une véritable chaîne humaine pour le sauver. Le lionceau a été emmené d’urgence auprès d’un vétérinaire et s’est fait opérer. Son sauvetage relève du miracle, l’animal était sur le point de mourir. Toutefois, le lionceau gardera des séquelles à vie.  En effet, les blessures qui lui ont été infligés étaient très violentes : “Ces pervers qui le détenaient lui ont cassé les os pour qu’il ne s’échappe pas et reste calme pendant les selfies avec les touristes” , s’indigne le Docteur Karen Dallakyan.

Un bon rétablissement

Après de nombreux soins, Simba va beaucoup mieux et vient de fêter ses un an. Le lionceau marche et même court malgré ses os encore fragiles. Le refuge espère que quand il sera complètement rétabli, il pourra rejoindre un sanctuaire en Afrique.

Cette histoire est remontée au Kremlin et le Président Vladimir Poutine a ordonné une enquête contre les tortionnaires. Le Kremlin a aussi annoncé le renforcement de la loi contre la cruauté envers les animaux. En Russie, des réseaux de trafiquants prospèrent et ils sont rarement identifiés. Les bénévoles de “Save Me” appellent à davantage de protection pour les animaux !

Source : 30 millions d’amis

A lire aussi : Requin : en regardant dans l’eau, ce pêcheur a halluciné quand il a vu ce qui rôdait autour de son bateau… (Vidéo)

Publié par Romane le 18 Jun 2020
0