Le jour où ce père de famille voit un requin-taureau passer à travers son sang

Chaque fois qu’on entend parler d’une attaque de requin, on ne peut s’empêcher de frissonner à l’idée d’en croiser un. Et si certaines de ces attaques se finissent parfois sans trop de mal, ce n’est pas le cas de ce père de famille qui raconte le jour où il a failli mourir.

L’attaque du requin-taureau

En février 2017, Glenn Dickson, 27 ans, par chasser avec trois amis à 12 milles au large de la côte nord du Queensland, en Australie. Le jeune homme pêche depuis qu’il est enfant. Il n’a jamais eu peur des requins et s’est même habitué à leur présence. « Les requins ne sont que des carnivores comme nous, ils ont besoin de manger pour survivre et de les voir si souvent, peut-être une fois par sortie, on s’y habitue », a-t-il déclaré.

 

Mais ce jour-là, dans les eaux troubles, il ne voit pas venir le requin-taureau. Et alors qu’il essaye de démêler un câble dans l’eau, le requin s’écrase contre son corps. Glenn Dickson parle d’une « secousse impressionnante ». Et lorsque, par réflexe, il se retourne… il voit l’animal mordre sa jambe.

 

glenn-dickson-attque-requin-taureau-jambe

Ses amis le repêchent et commencent à se diriger vers l’hôpital le plus proche….qui est à 5 heures de route

Mordu à la jambe par le requin, il mettra 5 heures à atteindre l’hôpital

Le requin vient d‘enfoncer ses dents dans le mollet droit de Dickson et lui déchire ses muscles, déclare-t-il à Press Association. Il ajoute qu’à ce moment-là, la moitié de son sang s’est écoulé de son corps et se rappelle avoir vu une lumière « très brillante » à la suite du choc.   » Quand je m’en suis rendu compte, je me suis mis au ralenti. Et alors que je regardais le sang monter, cette image restera imprimée dans ma tête, je ne l’oublierai jamais : regarder le requin passer à travers mon sang. « 

 

Glenn Dickson fut capable de s’échapper car le requin s’arrêta un instant pour avaler et régurgiter une partie de sa jambe. Ses amis le repêchent tant bien que mal et commencent à se diriger vers l’hôpital le plus proche….qui est à 5 heures du lieu de l’accident. Durant le trajet, ils tentent de maintenir le jeune homme éveillé. 

 

« Je n’ai jamais abandonné », a-t-il déclaré à la télévision.  » J’aurais pu m’endormir et je me souviens d’avoir eu le choix. » Mais, il se concentre sur la voix de ses amis et sur la douleur. Il ajoute que la pensée de son fils, de sa fille et de sa famille l’a maintenu en vie. Finalement, Glenn Dickson attendra l’hôpital à temps pour être sauvé mais sera amputé de la jambe droite. 

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Claire le 05 Nov 2018
0