La photo de ce chien de sécurité grièvement blessé et dans une mare de sang dans le métro Parisien choque les internautes

Publié par Claire le 26 Fév 2019

Jeudi soir, un chien est retrouvé en train de se vider de son sang dans une rame de métro. Immédiatement, c’est le branle-bas de combat sur la ligne 7 du métro Parisien et la photo, diffusée sur les réseaux sociaux, choque les internautes.

 

 

Cette photo qui choque les internautes

Ce jeudi soir, Maria prend la ligne 7 du métro. À l’intérieur, elle découvre une personne accompagnée d’un chien baignant dans une mare de sang. « J’ai pris cette photo et tenté d’en savoir plus auprès de l’agent cynophile qui le tenait en laisse, ce qui n’a conduit qu’à une agression verbale en retour. » Très alarmée par la situation, elle décide de tirer la sonnette d’alarme à la station Riquet. « Le conducteur est venu dans la rame et a dit qu’il était au courant de la situation… comme si tout était normal. L’animal était assis sur sa plaie, très agité. J’étais vraiment choquée. »

 

 

 

Selon la RATP, le pauvre toutou a été blessé en échappant au contrôle de son maître-chien. C’est une voyageuse qui l’aurait récupéré et remis à un agent de la RATP.

 

 

 

Le chien a été conduit chez le vétérinaire

Mais visiblement, l’histoire se finit bien. En effet, la RATP a tenu à rassurer tous les usagers inquiets de la situation du chien. «D’après les dernières informations dont nous disposons, il a été opéré vendredi et l’opération s’est bien passée. Il va bien.» Néanmoins, la Fondation assistance aux animaux a tout de même signalé les faits au Conseil national des activités privées de sécurité : « avec une plaie béante au niveau de l’arrière-train, chair apparente, son propriétaire lui fait prendre le métro sans aucune précaution ni attention particulière.»

 

 

 

Une enquête interne est actuellement en cours car effectivement, comme l’indique un maître-chien : « Cette personne a perdu le contrôle de son animal, je ne pense pas que c’est un acte de cruauté. Mais il a commis l’erreur de ne pas avoir utilisé sa radio pour demander une évacuation sur civière, vu l’état du chien, et aurait dû le porter au lieu de le tenir en laisse ».

En savoir plus sur : - - - -

 
0