La mystérieuse morsure d’un requin de quatre mètres, qui lui a fait ça? (Vidéo)

L’organisme Ocearch a capturé un grand requin blanc de presque 4 mètres de long. Le squale présente une morsure et les scientifiques concluent qu’il s’agit d’un animal encore plus gros qui lui a infligé cette balafre. Découvrez dans la vidéo ci-dessous cet impressionnant requin.

>>> À lire aussi : Un requin sauve son ami requin d’une mort inévitable ! (Vidéo)

Un requin mordu par quelque chose de « très gros »

Prénommé Vimy, ce grand requin blanc de 530 kg a été capturé dans l’Atlantique Nord. Le requin a été mordu autour de la tête. Les chercheurs se posent l’effrayante question : qu’est ce qui a bien pu mordre un prédateur de presque 4 mètres de long?

Leur meilleure hypothèse est un requin encore plus gros que celui qu’ils ont capturé. Chris Fisher, président d’Ocearch, a confié : « Il est clair que quelque chose venait de s’emparer de toute sa tête ».

Il poursuit : « Il y avait une blessure cicatrisée sur la mâchoire inférieure, peut-être une morsure de l’année précédente. Et une autre qui était au-dessus et autour de sa tête. C’est un très gros animal qui l’a attrapé, quelque chose de beaucoup plus grand que 3 mètres 60. »

Les marques de dents et la taille de la mâchoire laissent penser que l’animal qui lui a infligé cette morsure mesure au moins 50 centimètres de plus que Vimy.

>>> À lire aussi : Alerte ! Un requin de 2 mètres inquiète la population

Une morsure ayant plusieurs explications possibles

Vimy a été capturé le 4 octobre dernier au large de la Nouvelle-Écosse. Ocearch est un organisme à but non lucratif. Elle répertorie et étiquette les requins, ce qui leur permet de recueillir des données montrant que les requins fréquentent la côte Est américaine comme une autoroute reliant la Nouvelle-Écosse aux Caraïbes.

Chris Fisher a deux hypothèses plausibles quant à la nature de cette morsure. Vimy était soit en compétition avec d’autres squales pour une femelle et il a perdu. Soit le requin a tenté de s’accoupler avec une femelle plus grande qui l’a mordu.

Il admet qu’il est également possible qu’il ait fait obstacle à un autre requin qui essayait de manger un phoque. Mais Chris Fisher reste très mitigé sur cette hypothèse.

La morsure de Vimy date d’une semaine ou moins. Les scientifiques tentent de découvrir où les requins blancs s’accouplent dans l’Atlantique Nord et cette morsure représente un véritable indice sur le lieu de reproduction de ces animaux.

Bien que la blessure de Vimy soit impressionnante, les scientifiques confirment que les requins « ont une capacité de guérison rapide » . Vimy devrait rapidement s’en remettre.

>>> À lire aussi : CHOC : un énorme requin blanc s’attaque à un kayak et finit par y laisser deux dents !

En savoir plus sur : -

Publié par Manon le 17 Oct 2019
0