Une tête de loup datant de 40 000 ans retrouvée intacte congelée dans de la glace

Un animal préhistorique a été découvert en Sibérie. Les températures extrêmement basses de la région ont permis de conserver intacte la tête d’un loup. La tête a encore ses poils, ses muscles et sa peau. Sa truffe est à peine abimée et les mâchoires sont remplies de toutes leurs dents. Regardez la vidéo pour voir cette découverte.

> À lire aussi : Cette étrange créature préhistorique à 300 dents à été découverte au Portugal (vidéo)

Une tête de loup a été retrouvée en Sibérie

Si on ne nous expliquait pas l’histoire autour de cette tête de loup, on pourrait croire qu’elle a été sectionnée hier. Pourtant, elle est vieille de 40 000 ans. Les experts l’ont datée à la période du pléistocène, première époque géologique du Quaternaire. Une batterie de tests vont maintenant être effectués sur la tête de l’animal afin de contextualiser la décapitation. Le loup a-t-il été décapité par un homme ou un prédateur comme un ours ? Les prochains tests pourront nous en dire plus sur cette tête presque intacte, conservée dans le pergélisol.

> À lire aussi : Découverte scientifique : de la purée de pomme de terre préhistorique a été retrouvée dans l’Utah aux U.S.A.

L’animal décapité date de la période pléistocène

Sans aucun doute, le scientifique Albert Protopopov a immédiatement identifié l’animal comme étant un loup. « Peut-être que la couleur des poils peut laisser penser qu’il s’agit d’un ours mais c’est morphologiquement parlant totalement un loup ». La décoloration des poils lui donne une couleur brunâtre, alors que l’animal devait être soit gris soit noir. La tête ressemble fortement à celle d’un animal que l’on pourrait croiser de nos jours, excepté la taille de la tête qui est plus large que celle des loups actuels puisqu’elle mesure 40 cm. Il pourrait donc s’agir d’une sous-espèce éteinte aujourd’hui. Les premiers calculs des scientifiques indiquent que l’animal devait mesurer environ 1,6 mètre.

> À lire aussi : Australie : on a retrouvé un requin préhistorique !

La tête préhistorique a été conservée dans le permafrost

Une équipe de scientifiques s’apprête à rejoindre le Cercle arctique, là où la tête été trouvée, afin de voir s’il n’y a pas d’autres restes du corps à récupérer. C’est un habitant de la région qui est tombé par hasard sur la tête, en août 2018. La tête est actuellement visible dans l’exposition The Mammoth, au National Museum of Emerging Science and Innovation de Tokyo.

> À lire aussi : Des chasseurs tuent une meute de loups et mangent le cœur du loup alpha

Crédits : The Siberian Times, NAO Foundation 

En savoir plus sur : - - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 16 Juin 2019
0