Invasion des têtes-de-serpent : ce dangereux poisson qui peut vivre hors de l’eau

Les têtes-de-serpent sont des poissons asiatiques dont le nom vernaculaire fait référence à leur tête couverte d’écailles, qui leur donnent une allure de serpent. Mais aussi pour sa faculté à ramper sur la terre comme un serpent. Il s’agit d’une espèce de poissons qui a la faculté de vivre plusieurs jours sur la terre sans mourir. Actuellement, une invasion de têtes-de-serpent a lieu, principalement dans l’État de Géorgie. Cet animal qui menace la faune locale doit être tué. C’est une demande des autorités américaines pour préserver les animaux qui vivent près des étendues d’eau. Regardez la vidéo pour en apprendre plus sur cette espèce effrayante.

> À lire aussi : ALERTE : la « punaise diabolique » ravage la France !

Si vous voyez des têtes-de-serpent, vous devez les éliminer

Le Département des ressources naturelles de Géorgie a publié un communiqué. « Les têtes-de-serpent sont une mauvaise nouvelle. Et pour la première fois, ce poisson envahissant a été observé dans les eaux de Géorgie. Si vous pensez avoir capturé un tête-de-serpent, NE LE RELÂCHEZ PAS », écrit le communiqué en lettres majuscules. « Tuez-le immédiatement. Si possible, prenez des photos du poisson, prenez des notes où vous l’avez trouvé et rapportez cela au bureau de la division de pêche régional ». Si les autorités ne rigolent pas du tout avec ce poisson, c’est parce qu’il menace réellement l’habitat naturel.

> À lire aussi : Ce petit ver représente une grande menace en Europe…découvrez pourquoi…

Ce poisson qui respire l’air est terriblement envahissant

Le chef des pêches de l’État, Matt Thomas, a lui aussi appelé tous les pêcheurs à rester vigilants. Il faut d’abord apprendre à identifier cette espèce asiatique. Également appelés Channidae, ces poissons cylindriques sont d’effroyables prédateurs. Ils sont capables de respirer l’air de l’atmosphère et peuvent tenir jusqu’à quatre jours sans plonger dans l’eau. Ils sont aussi capables de se déplacer sur 400 mètres, en frétillant. S’ils sont envahissants, c’est à cause de leur fertilité incroyable. National Geographic les avait qualifiés de fishzilla, dans un article qui leur était consacré. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à deux ans. À chaque ovulation, elles libèrent environ 15 000 œufs et la période de chaleur arrive 5 fois dans l’année. Cela veut dire qu’en deux ans seulement, une seule femelle a pondu 150 000 œufs. Voilà pourquoi il est nécessaire de les tuer si on en trouve dans des milieux qui ne sont pas les leurs. Si ce poisson se retrouve ailleurs qu’en Asie, c’est uniquement à cause d’une introduction volontaire ou involontaire de l’homme.

> À lire aussi : Un poisson à tête d’oiseau intrigue beaucoup ! Quelle est cette nouvelle espèce hybride ?

Crédits : Georgia DNR, Facebook, U.S. Geological Survey Archive

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 14 Oct 2019
0