Elle tombe sur un chiot abandonné pendant le marathon et termine sa course avec le bébé dans ses bras

Il y a des rencontres qui peuvent changer une vie. Et c’est le cas de cette incroyable histoire qui se déroule en Thaïlande. Alors que cette jeune femme de 43 ans court le marathon, elle croise un chiot abandonné au 24e km et termine la course avec le bébé dans ses bras.

 

Elle trouve un chiot abandonné en plein marathon

Khemjira Klongsanun est une athlète de 43 ans qui participe au marathon Ratchaburi en Thaïlande. Durant les 24 premiers kilomètres, tout se déroule quasiment normalement. Mais soudain, elle croise un petit chiot abandonné sur le bord de la route. Visiblement perdu, il n’y avait ni maison, ni personne autour qui aurait pu le secourir. «Il me semblait que ce petit était perdu. Il n’y avait pas de maisons, pas d’autres chiens, ni personne autour. J’ai donc ramassé le chiot, ne serait-ce que pour le sortir de l’environnement dangereux.»

 

 

 

Craignant pour sa survie, elle s’agenouille près de lui et ramasse le pauvre animal apeuré et tremblant. Et c’est quasi naturellement, qu’elle le prend dans son bras et continue sa course sur les 18 km restants.

 

 

 

chiot-abandonné-marathon-sauver

Elle décide de l’adopter et le baptise Chombueng, d’après le nom du marathon

Un chiot abandonné qui termine sa course dans la maison d’une marathonienne

Doucement mais sûrement, Khemjira avance vers la ligne d’arrivée avec le petit chiot sous le bras. «Courir près de 20 milles avec un chien était vraiment un défi. C’était deux fois plus fatigant qu’un marathon normal, mais je l’ai quand même fait juste parce qu’il est adorable. » Et une fois arrivée, elle essaye par tous les moyens de trouver son éventuel propriétaire. Sans succès, elle décide donc de l’adopter et le baptise Chombueng, d’après le nom du marathon.

 

 

L’animal rejoint ainsi une grande famille déjà composée de deux autres chiens et s’épanouit désormais en sécurité et entouré d’amour. «Il lui faudra du temps pour s’adapter. Mais Chombueng est un garçon très intelligent. Je suis sûr qu’il sera heureux de vivre avec nous. »

En savoir plus sur : - -

Publié par Claire le 30 Jan 2019
0