Toro Jubilo : une fête espagnole où un taureau apeuré est mis à feu

Chaque année, la fête du Toro Jubilo de Medinaceli est la cible des protestations des défenseurs animaliers. Cette fête barbare se déroule à Madrid, là où les corridas sont encore largement appréciées par la population. Mais il n’y a pas que dans les arènes que les taureaux servent à divertir les hommes. Les Espagnols aiment aussi les lâcher dans les rues ou les brûler sur une place publique, comme c’est le cas pendant le Toro Jubilo. Cette année, 1500 spectateurs ont assisté à cette tradition qui consiste à mettre le feu aux cornes factices des taureaux. Regardez la vidéo pour voir à quoi ressemble ce festival.

> À lire aussi : Le ministre de l’Agriculture assiste à une corrida et indigne les défenseurs des animaux !

La fête du Toro Jubilo doit-elle être interdite ?

Il est en principe totalement interdit de prendre des photos et de filmer durant cet événement. Mais des activistes animaliers ont réussi cette année à cacher une caméra pour enregistrer les horreurs infligées à un taureau lors de la fête du Toro Jubilo de Medinaceli. L’animal est maintenu par des hommes, qui lui font enfiler de fausses cornes attachées à un joug en bois ou en métal, accroché à la tête du taureau. Les cornes faites de bois, de paille et imbibées de térébenthine sont ensuite enflammées. L’animal est apeuré par le feu qui brûle autour de sa tête. Il court dans tous les sens, tentant de fuir les flammes et frotte sa tête au sol pour éteindre le feu. L’animal est recouvert d’une couche de boue d’argile pour l’empêcher de prendre feu lui-même ou de se brûler.

> À lire aussi : La corrida chinoise : des combats où les taureaux sont retournés au sol

Le taureau est apeuré par les cornes en feu est court dans tous les sens

Cette tradition sacrée remonterait au 16e siècle. Cet événement symbolise la force et la purification. La communion païenne qui avait lieu après l’événement consistait à manger l’animal, après l’avoir abattu. De nos jours, l’animal n’est plus tué à l’issue de la soirée. Le taureau est un objet de culte depuis l’époque préromaine dans la culture ibérique. Le feu sur les cornes des taureaux représenterait la lumière du soleil, considéré comme l’astre le plus magique.

> À lire aussi : Un enfant de 12 ans tombe dans une arène et se fait attaquer par un taureau (vidéo)

Crédits : Cadena SER

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 23 Nov 2019
0