Ce que la douane a trouvé dans le pantalon de ce jeune homme est hallucinant

Lucas Seth Jolly, un Australien mineur à l’époque des faits, souhaitait rentrer de vacances à Bali avec un souvenir. Le jeune homme a acheté deux écureuils sur un marché et a tenté de les ramener avec lui sur le territoire australien. Il se fera arrêter à la douane, avec les écureuils vivants emballés dans des chaussettes et cachés dans son pantalon.

> À lire aussi : Comment un charmant écureuil peut-il faire aussi peur ? Cardiaques s’abstenir !

Cet Australien a voulu ramener deux écureuils achetés en vacances

Lucas Jolly, 20 ans aujourd’hui, a été dénoncé par l’un de ses followers sur les réseaux sociaux. Lucas venait de passer des vacances avec ses amis à Bali et avait acheté des écureuils pour 15 dollars sur un marché. Le 4 décembre 2018, son voyage prend fin et décide de ramener les rongeurs chez lui. Il glissera les deux écureuils des deux chaussettes et les coincera dans sa valise. Ils y resteront pendant huit heures et demi sans boire ni manger. Arrivé à l’aéroport de Brisbane, il se presse pour récupérer ses valises et s’isole aux toilettes.

> À lire aussi : Un voleur s’empare d’un python et le cache dans son pantalon (VIDEO)

Après avoir passé le vol dans les bagages, il cache les écureuils dans son pantalon

Dans les toilettes, il ouvre sa valise, récupère les deux écureuils qui sont toujours vivants et les coince dans son pantalon, sachant que les valises sont souvent ouvertes pour des contrôles à la douane. Sauf que Lucas était tellement fier de son trafic d’animaux qu’il en avait averti sa communauté. Juste avant d’embarquer, il avait pris des photos des écureuils et avait écrit sur Facebook : « Il est prêt pour le vol » et « Ça va marcher bordel, p**** de haters ». Une fois arrivé à la zone de contrôle, il a relâché exprès un écureuil pour faire diversion. Il a pointé du doigt en sa direction, pensant distraire les agents de sécurité et passer sans se faire contrôler. Mais les douaniers avaient été prévenus par la police qui avait reçu un appel d’un de ses abonnés Facebook. Un abonné en colère avait prévenu que Scott allait arriver sur le territoire avec deux écureuils. Le douanier a demandé où était le deuxième animal et Scott a dû avouer qu’il l’avait mis dans son pantalon. Les deux écureuils ont été euthanasiés, l’Australie ayant une politique d’importation d’animaux vivants très stricte.

> À lire aussi : Un homme accusé d’avoir volé puis caché un objet dans son pantalon alors qu’il s’agissait de son pénis de 25 cm

Le juge s’est montré clément lors de son procès

Ce lundi, Scott Jolly s’est présenté au tribunal pour être jugé de ces faits remontant à 2018. Il est accusé de plusieurs délits, dont celui d’avoir importé un spécimen animal vivant d’une manière cruelle. Son avocat a fait savoir combien il regrettait son geste et que son client n’avait aucun passé criminel. Le juge s’est montré clément faisant passer son geste sous le coup de « l’immaturité et de l’idiotie » sans avoir prémédité son geste. Il lui a épargné les 18 mois d’emprisonnement à condition qu’il se comporte bien durant les 5 prochaines années.

> À lire aussi : Arrêtée à l’aéroport pour contrebande : elle avait 24 gerbilles vivantes cachées dans son pantalon

Crédits : Facebook – Source : DailyMail

Publié par Nicolas F le 29 Aug 2020
0