Des visiteurs d’un zoo tuent un kangourou en lui balançant une brique parce qu’il était trop calme

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Les images sont tout simplement affreuses. Une fois de plus, malheureusement, la bêtise humaine a frappé de pauvres animaux sans défense dans un zoo chinois. Un kangourou est mort dans son enclos, alors que des visiteurs lui ont lancé des briques, espérant le faire réagir. Comme l’animal était trop calme, les visiteurs ont pensé le réveiller en lui balançant des briques. Mais il en est mort. Dans la vidéo, regardez les images de l’animal blessé, laissé dans un état de détresse totale.

 

Les visiteurs lancent des briques sur le kangourou

Une femelle kangourou de 12 ans a souffert d’une grave blessure à la patte, alors que des visiteurs énervés par son manque de réactivité, lui ont jeté des briques dans sa direction. L’animal n’a pas survécu à ses blessures et est mort quelques jours plus tard dans son enclos. Alors que des vétérinaires l’avait protégé dans une cabane, attaché à une perfusion. L’agression mortelle a eu lieu au zoo de Fuzhou, dans la province de Fujian, dans le sud-est de la Chine.

 

L’animal est mort de ses blessures

Malheureusement, on a appris que 5 semaines plus tard, un événement similaire s’est à nouveau produit. Cette fois-ci, c’est un jeune kangourou de 5 ans qui a été légèrement blessé. La déclaration publiée par le zoo sur les réseaux sociaux, suite à ces deux incidents graves, ne précise pas ce qu’il est advenu des agresseurs, s’il s’agit des mêmes personnes et s’ils ont été identifiés et punis. Par contre, il précise que des caméras de surveillance vont être installées à cet endroit afin de mieux protéger les marsupiaux. Malheureusement, les zoos chinois n’ont pas une réputation d’exemplarité. Les conditions dans lesquelles vivent les animaux sont souvent précaires. On peut d’ailleurs se demander pourquoi le kangourou n’a pas été soigné dans une clinique vétérinaire.

visiteurs lancent briques sur les kangourous

Crédits : Mirror.co.uk

Publié par Nicolas F le 23 Avr 2018