Un zoo suédois avoue avoir tué 9 bébés lionceaux parce qu’ils étaient en trop !

Publié par Nicolas F le 16 Jan 2018

Un zoo suédois a avoué avoir tué neuf bébés lionceaux, simplement parce qu’il devenait difficile de s’en occuper et de la mésentente du groupe de lions avec leurs progénitures trop nombreuses. En 6 ans, le zoo a éliminé 9 animaux qui étaient trop encombrants et causaient des soucis de surpopulation au sein de l’enclos à lions.

 

Les animaux problématiques ont été éliminés

Bo Kjellson, le directeur de Borås Djupark, a confirmé avoir tué 9 bébés lions dans son zoo à l’ouest de la Suède. Les lionceaux étaient considérés comme trop encombrants et le nombre trop important d’animaux dans le même endroit confiné rendait les animaux agressifs. Il a donc fallu les éliminer, ne pouvant pas les vendre ni les déplacer.

 

9 lionceaux ont été tués en 6 ans

Quand les animaux naissent dans un zoo et ne s’adaptent pas au groupe ou créent des problèmes avec leurs congénères, ils sont tués. Trois des trois lionceaux qui sont nés en 2014, ont été tués à plus de 15 mois. Il y avait Kiara, Banzai et Kovu. En 2016, quatre lionceaux sont nés et ont reçu des noms de personnages de Harry Potter. Potter et Weasley ont été tués après quelques jours, quant à Granger et Dolores, elles ont été envoyées dans un zoo au Royaume-Uni. Simba, Rafiki, Nala et Sarabi ont connu le même triste sort.

 

Le directeur avoue que ça arrive fréquemment dans les zoos

En 2012, le zoo avait tué des lionceaux déjà âgés de 2 ans. « À cette époque, nous avions déjà essayé de les vendre ou de les déplacer, mais malheureusement, aucun zoo n’a voulu les recevoir. Quand les agressions sont devenues trop importantes dans le groupe, on a dû retirer certains animaux. Et ça devait être eux », explique Bo Kjellson. Il semblerait que cette pratique est pourtant monnaie courante dans les zoos. « Ce n’est un secret pour personne, et nous ne voulons pas le cacher », conclue le directeur.

Crédits : Borås Djupark