Allocation handicapé : elle se met en couple et voit ses revenus divisés de moitié…

À 40 ans, Jennifer a été victime d’un accident qui l’empêche de pouvoir marcher correctement. Ainsi, elle perçoit l’allocation handicapé depuis un certain nombre d’années. Le problème, c’est ce que lorsqu’elle s’est mise en couple, ses revenus ont été divisés de moitié… Un phénomène qu’elle dénonce, expliquant qu’elle est aujourd’hui dépendante de son compagnon.

>> À lire aussi : Elle a vécu 11 ans sans visage : elle retrouve une apparence humaine grâce à une prothèse en silicone

Allocation handicapé : condamné à vivre seul ?

Cela fait depuis 2002 que Jennifer perçoit son allocation handicapé. « Globalement ralentie » par son accident, et dans l’incapacité de trouver un emploi, elle perçoit donc 700 € de la part de la CAF. Sauf que tout allait bien jusqu’au moment où elle a décidé de se mettre en couple. En effet, son AAH est soudain passée à 319 € par mois. La raison ? Une baisse de revenus à cause de l’emménagement avec son compagnon. « On est arrivés ici en novembre 2018. J’ai déclaré un changement de situation à la CAF, en leur disant que j’étais en couple. »

Un phénomène qui s’explique par le revenu de conjoint puisque son compagnon gagne un peu plus de 2000 € par mois. Mais le problème, c’est que les deux salaires cumulés avoisinent le SMIC soit, environ 1 201€ par mois.. « On se retrouve dans une situation qui devient précaire. Quand on s’est mis ensemble, on avait mon salaire plus son allocation, cela nous permettait de vivre correctement, on faisait quelques sorties. Là on ne fait plus rien. On ne peut plus. »

>> À lire aussi : Elle a dû être amputée des pieds à cause de sa cup menstruelle

Une dépendance financière dénoncée par les associations

Aujourd’hui, Jennifer ne parvient pas à comprendre dans quelle mesure une partie de l’allocation handicapé peut lui être retirée sous prétexte qu’elle est en couple. Et en couple sans être pacsée ni mariée ! « L’allocation c’est pour l’autonomie des personnes handicapées. Pourquoi en se mettant en couple on devient dépendant du conjoint ? ». « Je n’ai plus d’autonomie financière, je n’ai plus rien. Autant vivre chacun chez soi. » Et encore, au mois de décembre, elle a décidé de prendre un petit boulot « pour s’occuper » et mettre peu de beurre dans les épinards. Concrètement, elle confectionne des supports publicitaires pour 9 euros les « 1000 unités produites. » Et lorsque la CAF a été informée, ils lui ont tout simplement supprimé l’AAH

Aujourd’hui, c’est tout ce système que les associations dénoncent et notamment, l’APF France.« Cette dépendance financière inadmissible ne permet pas la liberté de choix du lieu et du mode de vie, fait renoncer aux soins, vulnérabilise est susceptible d’engendrer des violences et, en tout cas, une précarité qui a évidemment un fort impact sur la vie quotidienne et parfois la met en danger. »

allocation-handicape-le-temoignage-aberrant-de-jennifer

Publié par Claire le 06 Mar 2020
0